La Suisse perd son premier duel face à l'Allemagne

La Suisse de Patrick Fischer s'est inclinée 3-2 en Allemagne jeudi ©KEYSTONE/URS FLUEELER
Hockey sur gl..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

L'équipe de Suisse a concédé jeudi sa première défaite dans le cadre de sa préparation au championnat du monde (13-29 mai en Finlande).

La troupe de Patrick Fischer s'est inclinée 4-2 devant l'Allemagne à Rosenheim, subissant ainsi un troisième échec consécutif face à son éternel rival.

La sélection à croix blanche, qui avait dominé à deux reprises la France en fin de semaine dernière, a une nouvelle fois dominé les débats. Elle a pu mener à deux reprises au score, grâce à des réussites de Marco Miranda, parfaitement servi par Nando Eggenberger après un changement de ligne catastrophique des Allemands (23e, 1-0), et de Christoph Bertschy (32e, 2-1).

Mais la Suisse a, comme souvent, manqué cruellement d'efficacité, notamment en supériorité numérique. Et, surtout, elle n'a pas pu compter sur son gardien pour faire la différence jeudi soir. Déjà titularisé à Megève lors du premier affrontement avec la France (victoire 4-2), Melvin Nyffeler n'a en effet pas marqué des points dans l'optique d'un ticket pour la Finlande.

Nyffeler doit plaider coupable

La responsabilité du portier des Rapperswil-Jona Lakers est ainsi engagée tant sur le 1-1, signé Stefan Loibl (25e), que sur le 2-2, inscrit par Alexander Karachun (38e). Trompé sur deux tirs pourtant loin d'être imparables, Melvin Nyffeler a d'ailleurs cédé sa place à Philip Wüthrich devant le filet helvétique pour la troisième période.

Wüthrich n'a pas grand-chose à se reprocher sur le troisième but de l'Allemagne, marqué par Danjo Leonhardt d'un tir précis du poignet (49e, 3-2), et il avait quitté sa cage lorsque Daniel Schmölz a scellé le score à une minute de la fin du temps réglementaire. Mais le dernier rempart du CP Berne ne s'est pas non plus montré décisif, contrairement au gardien allemand Niklas Treutle.

Aeschlimann devrait jouer samedi

Patrick Fischer - qui n'a par ailleurs pas aligné le Fribourgeois Killian Mottet jeudi soir - devrait donc logiquement titulariser le Davosien Sandro Aeschlimann au but samedi à Rosenheim pour le deuxième affrontement entre ces deux équipes. Il doit certainement aussi attendre impatiemment les arrivées de ses deux meilleurs gardiens, Reto Berra et Leonardo Genoni.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus