La Suisse cède devant l'Italie

Ramona Bachmann devance Manuela Giugliano: une image malheureusement trompeuse. ©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
Football
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Selon toute vraisemblance, la Suisse devra passer par la case des barrages si elle entend disputer la Coupe du monde 2023. Les Suissesses ont perdu le match qu'il ne fallait pas perdre.

A Thoune devant 6281 spectateurs pour la plus belle affluence de son histoire, la Suisse s'est inclinée 1-0 devant l'Italie. La décision est tombée à la 82e minute sur un coup franc victorieux de Cristiana Girelli. La joueuse de la Juventus trouvait l'ouverture au premier poteau de Gaëlle Thalmann. Les Suissesses ont sans doute été lésées sur cette action dans la mesure où la faute de main de Sandy Maendly qui a provoqué ce coup franc n'avait vraiment rien d'évidente.

Un barrage "compliqué"

La Suisse aura donc perdu gros en l'espace de quatre jours. Tenue en échec vendredi en Roumanie (1-1), elle cède la première place du groupe G après cette défaite face à la Squadra Azzurra. Seule l'équipe victorieuse de ce groupe sera qualifiée directement pour la Coupe du monde qui se déroulera l'an prochain en Australie et en Nouvelle-Zélande. La deuxième place sera synonyme d'un barrage pour le moins "compliqué" avec neuf équipes en lice pour deux places, voire une troisième délivrée à l'issue d'une dernière rencontre intercontinentale.

La Suisse accuse désormais deux points de retard avant les deux dernières rencontres qui l'opposeront en septembre prochain à la Croatie et à la Moldavie. Mais tout indique que les positions resteront figées avec l'Italie qui devrait logiquement cueillir les six points de la qualification contre la Moldavie et la Roumanie.

Battues 2-1 au match aller à Palerme, les Italiennes peuvent savourer leur revanche. Elle a été obtenue après une performance aboutie. Le succès de la Squadra Azzurra ne souffre aucune discussion. Elle a témoigné d'une réelle emprise sur cette rencontre. Elle n'a concédé qu'une seule occasion sur la frappe d'Ana-Maria Crnogorcevic détournée avec brio par Laura Giuliani à la 22e minute. Après cette action de la joueuse du FC Barcelone, les Suissesses ont sans doute commis l'erreur de jouer trop tôt le 0-0.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus