La Patrouille des Jeunes, petite soeur de la PdG, trouve son public

Patrouille des Jeunes ©DR
Ski alpinisme
Justin Grept
Responsable des sports

2022 rime avec Patrouille des Glaciers; et aussi avec Patrouille des Jeunes. Créée en 2014, cette dernière est organisée pour la première fois par l’association Mountain Performance et espère attirer 500 participants.

2022 est une année paire. Et qui dit année paire, dit année de Patrouille des Glaciers. En marge de cet évènement incontournable, la Patrouille des Jeunes s’installe de plus en plus dans le milieu du ski alpinisme. La compétition, présentée comme la petite sœur de la PdG, se déroulera sur un jour – le jeudi 28 avril – et est ouverte aux jeunes de 10 à 20 ans. Avec quatre parcours, dont un «découverte» comprenant une montée et 280 m de dénivelé positif, les organisateurs espèrent accueillir 500 jeunes, répartis en 250 patrouilles de deux. Créée en 2014, la Patrouille des Jeunes est pour la première fois cette année organisée par l’Association Mountain Performance. Son président Didier Ançay détaille le but de la structure.

35 jeunes dans la strucutre Mountain Performance

Des nouveautés en 2022

Mountain Performance est donc la structure idéale pour mettre sur pied cette PdJ 2022. Avec quelques nouveautés au programme. Le fait que la compétition soit la finale de la Youth Cup organisée par le club alpin suisse, qu’il y ait quatre départs et trois catégories (U16, U18 et U20). Mais pas seulement. On retrouve Didier Ançay, également directeur technique de la PdJ.

Une arrivée déplacée à Médran

Avec ses quatre parcours, le but de la PdJ est de sensibiliser la jeunesse à la pratique du ski alpinisme. Notamment en faisant la promotion de la course dans les écoles valaisannes. Christophe Darbellay, conseiller d’Etat en charge de la formation.

«Il s’agit de la plus grande course de jeunes de ski alpinisme du monde», dixit Christophe Darbellay

Les inscriptions pour cette PdJ sont ouvertes dès samedi et jusqu'au 24 avril, sur le site de l’évènement.

La PdJ a survécu aux tempêtes traversées par sa grande soeur
Créée en 2014, l’épreuve ouverte aux jeunes de 10 à 20 ans a survécu aux tensions internes à l’organisation de la PdG qui a fait la Une des médias ces derniers mois. En juin 2021, la Confédération et le canton du Valais assuraient l’avenir de la mythique course en reprenant en main la manifestation. Et très rapidement, le sort de la Patrouille des Jeunes – la PdJ – est devenue une priorité, comme le confirme Frédéric Favre, ministre des sports du canton du Valais.

 
«Le Conseil d’Etat avait mis un point d’honneur à sauver la PdJ», explique Frédéric Favre
JG
Dossier Patrouille des Glaciers
album_image
En ce moment
DaylightMAROON 5