La fête du ski à Crans-Montana : toutes les réactions

Priska Nufer et l'équipe de Suisse à Crans-Montana ©Keystone-ats
Ski alpin
Hugo Da Custodia
Journaliste RP

Priska Nufer a signé le meilleur résultat de sa carrière. Et quel résultat ! L’Obwaldienne a remporté la descente de dimanche sur le Haut-Plateau. Ses coéquipières de l’équipe de Suisse ont tenu à saluer son abnégation.

Il y avait des favorites à Crans-Montana et il y avait Priska Nufer ! Quatrième samedi lors de la première descente, l’Obwaldienne a cueilli la victoire dimanche devant la Tchèque Ester Ledecka et l’Italienne Sofia Goggia.

« C’est impossible de résumer cette émotion avec des mots. » Priska Nufer

Pour cette jeune trentenaire (elle a fêté ses trente ans le 11 février dernier), ce succès tombe après des mois, voire des saisons de galère. Le bonheur d’être au sommet ne pouvait être plus beau. « C’est impossible de résumer cette émotion avec des mots, dit-elle. J’ai l’habitude de pleurer souvent quand ça ne marche pas. C’est beau d’avoir des larmes de joie pour une fois. J’ai reçu énormément de soutien ici. Des fois dans la vie, tout n’est pas toujours simple, mais il faut continuer de regarder vers l’avant et croire que tout est possible. »

« J’aime cette piste, avec les bosses, avec les sauts. J’ai énormément de plaisir quand je suis ici. » Priska Nufer

La lauréate du jour confirme ses bonnes dispositions sur ce tracé, où elle est montée en puissance tout au long de la semaine. « J’aime cette piste, avec les bosses, avec les sauts, j’ai énormément de plaisir quand je suis ici. Lors des deux derniers jours je me suis beaucoup amusée. C’est indescriptible ce sentiment avec le public, avec le soutien de ma famille. Cela me met du baume au cœur après des périodes compliquées. Je ne peux que remercier tous mes proches et mon entourage. C’est aussi grâce à eux que je me retrouve au sommet aujourd’hui. »

Une juste récompense

La joie était tellement grande dans le camp helvétique, que c’était presque impossible d’avoir une analyse des autres coureuses et de leurs performances. Exemple avec Michelle Gisin, qui a vécu le succès de sa camarade, comme si c’était sa propre victoire.

« Priska était mon idole. C’est amplement mérité. », Michelle Gisin

Lara Gut-Behrami, 19ème dimanche, y est aussi allée de son compliment.

« Elle a toujours beaucoup travaillé, c’est génial pour elle », Lara Gut-Behrami
HDC
Thèmes liés à l'article
Ski alpinCrans-MontanaSwiss Ski
Catégories