La Fédération suisse veut exclure la Russie et le Bélarus

Il ne devrait pas y avoir de matches Suisse - Russie avant quelque temps. ©KEYSTONE/DPA/BERND THISSEN
Hockey sur gl..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Suite à l'agression russe en Ukraine, la Fédération suisse de hockey sur glace et d’autres fédérations membres ont demandé à l’IIHF de prendre des mesures immédiates contre la Russie et le Bélarus.

Dans un communiqué, la FSHG dit condamner les actions du gouvernement russe avec la plus grande fermeté. En ces heures difficiles, les pensées de la FSHG vont à la famille ukrainienne du hockey sur glace et à l’ensemble de la population ukrainienne.

La FSHG et d’autres fédérations membres ont déposé auprès de l’IIHF une requête demandant des conséquences et des sanctions immédiates et lourdes contre la Russie et la Bélarus, qui soutient le gouvernement russe dans ses actions. La requête à l'attention du Conseil de l’IIHF demande notamment l'exclusion immédiate des fédérations russe et bélarusse de l'IIHF ainsi que le retrait de l'organisation du Championnat du Monde M20 à Novosibirsk, prévu en décembre 2022, et du Championnat du Monde A à St-Pétersbourg, programmé en mai 2023.

Pas de match en Russie pour la Suisse

De plus, les fédérations membres signataires exigent l'exclusion immédiate de tous les fonctionnaires de nationalité russe ou bélarusse de l’ensemble des fonctions officielles et des comités de l'IIHF et l'arrêt sans délai de la collaboration avec la Kontinental Hockey League (KHL).

La FSHG a, en outre, décidé que, contrairement à la planification initiale, l'équipe nationale A masculine ne se rendrait pas en Russie ce printemps dans le cadre de sa préparation en vue du Mondial en Finlande et ne jouerait pas de match amical contre la Russie.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus