La fédération d'athlétisme bannit les Russes de ses compétitions

World Atheltics, par la voix de son président Sebastian Coe, a banni la Russie et le Bélarus de ses compétitions ©KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Athlétisme
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Russes et Bélarusses sont bannis de toutes les compétitions d'athlétisme "dans un avenir prévisible et avec effet immédiat", a annoncé World Athletics. La fédération suit la recommandation du CIO.

Aucun Russe ne pourra donc prendre part aux Mondiaux en salle de Belgrade du 18 au 20 mars, ni aux Championnats du monde en plein air à Eugene (Oregon) en juillet prochain, précise World Athletics dans un communiqué.

"Tous les athlètes, accompagnateurs et officiels russes et bélarusses seront exclus de tous les événements de World Athletics prévus dans un avenir prévisible et avec effet immédiat", a écrit l'organisation.

Les athlètes russes concourant sous bannière neutre sont eux aussi "exclus des événements de World Athletics dans un avenir prévisible", y compris pour les Championnats du monde en plein air et en salle.

Pour rappel, la fédération russe d'athlétisme est suspendue du monde de l'athlétisme depuis 2015, en raison "des violations pour dopages".

World Athletics se réserve la possibilité de prendre des "mesures supplémentaires, y compris la suspension de la fédération bélarusse", lors de sa prochaine réunion la semaine prochaine, poursuit l'organisation.

"Le monde est horrifié par ce que la Russie a fait, avec l'aide et la complicité du Bélarus. Les dirigeants mondiaux ont pensé pouvoir éviter une invasion par les voies diplomatiques mais en vain, compte tenu de l'intention inébranlable de la Russie d'envahir l'Ukraine", a déclaré le président de World Athletics, Sebastian Coe, cité par le communiqué.

Les deux présidents de la commission des athlètes de la fédération internationale, le perchiste français Renaud Lavillenie et la lanceuse de poids néo-zélandaise Valerie Adams, ont salué cette décision, précise World Athletics dans son communiqué.

ATS
Catégories