La commission ad hoc saisie des propos de Verratti sur l'arbitrage

Marco Verratti devra répondre de ses propos. ©KEYSTONE/AP/Michel Euler
Football
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le milieu du PSG Marco Verratti, excédé par l'arbitrage de Nantes-PSG (3-1) samedi en Ligue 1, devra répondre de ses mots prononcés à l'encontre des arbitres.

Il devra se présenter devant la commission de discipline de la Ligue, a-t-on appris de source ayant connaissance du dossier mardi.

Le Conseil national de l'éthique de la Fédération française (FFF) a en effet saisi la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) sur les propos de l'Italien, a-t-on appris de même source, confirmant une information du quotidien L'Equipe.

Après la défaite parisienne en Ligue 1 à Nantes samedi (3-1), l'Italien s'était montré très remonté au micro de Canal+.

"Ce n'est pas possible qu'on prenne 10 cartons jaunes (6 en réalité, ndlr). On ne peut pas parler avec l'arbitre (M. Lesage, ndlr), on ne peut rien faire. C'est le seul arbitre au monde qui peut faire une chose comme ça (...) Parfois, les arbitres il faut prendre les responsabilités, parce que là on s'est fait ch... dessus avec les arbitres", avait lancé le joueur du PSG.

Selon le barème disciplinaire de la FFF, Verratti risque deux matches de suspension si ses propos sont jugés "excessifs" ou "déplacés", trois matches s'ils sont jugés "blessants" ou "susceptibles d'offenser une personne", et cinq matches s'ils sont jugés "grossiers" ou "injurieux".

Seul Verratti a été renvoyé devant la commission de discipline. Le directeur sportif Leonardo, lui aussi en colère après un arbitrage "sans contrôle" selon lui, n'a pas été épinglé par le CNE. La date de passage de Verratti devant la commission de discipline n'a pas été dévoilée.

ATS
Catégories