«Je ne sens pas l’équipe nerveuse»: Itaitinga, joueur du FC Sion

Itaitinga ©Keystone-ats
Football
Hugo Da Custodia
Journaliste RP

Le FC Sion dispose de quatre matches et moins de deux semaines pour valider son maintien direct en Super League. Le premier d’entre eux se jouera ce dimanche après-midi à Zürich face à GC. Le joueur brésilien de la formation valaisanne, Itaitinga, se montre confiant.

Le FC Sion sera sur le terrain dans quelques heures. Le club valaisan défie GC au Letzigrund, pour le compte de la 33ème journée de Super League. Avant ce match décisif, Rhône FM a pu s’entretenir avec l’attaquant brésilien de la formation sédunoise, Itaitinga. Un jeune joueur qui comme bon nombre de ses coéquipiers, peine à expliquer la mauvaise situation au classement et les résultats en dent de scie. « Je crois que personne ne s’attendait à vivre une telle fin de saison. Quand on avait neuf points d’avance sur Lucerne, on pensait que ça allait se décanter rapidement et là il nous en reste quatre. »

« Je reste convaincu qu’on peut tout de même s’en sortir. » Itaitinga

En avançant ces chiffres peu rassurants, l’ailier ne se démonte pas. « Je reste convaincu qu’on peut tout de même s’en sortir. Quand on regarde le travail fourni depuis de nombreux mois, on peut quand même dire que c’est positif. Plusieurs matches se sont joués à très peu de choses, des petits détails ou des moments d’inattention qui peuvent tout changer. »

L’expérience ne fait pas tout

Aligné très régulièrement, Itaitinga semble assez sûr de lui. Le joueur de 23 ans tente d’apporter une analyse subjective. Il ne pense pas que le manque d’expérience de certains joueurs puisse expliquer l’inconstance de cette saison. « De mon point de vue, ce qui nous manque peut-être c’est la concentration. En tout cas ce n’est pas une question d’expérience car les jeunes comme moi peuvent apporter autant, voire plus que les éléments expérimentés. »

« Malgré le contexte, tout est calme. L’équipe s’entraîne normalement et elle continue de progresser. » Itaitinga

Qu’est-ce qui coince alors ? « J’en reviens au fait d’être plus attentif dans les moments cruciaux, en début et fin de match. Ce qui est sûr, c’est que je ne sens pas l’équipe nerveuse, comme on a pu le lire ou l’entendre. Malgré le contexte, tout est calme. L’équipe s’entraîne normalement et elle continue de progresser. Je suis convaincu qu’on obtiendra un résultat positif ce dimanche. »

Enfin de retour

Malgré la 8ème place au classement et la pression mise par Lucerne, les footballeurs du FC Sion tentent de rester calmes. C’est d’autant plus vrai pour Itaitinga, qui sort d’une longue période de blessure. Eloigné des terrains pendant près de deux mois, le Brésilien a dû apprendre à gérer sa frustration. « C’était une période très difficile. C’était la première fois dans ma carrière que je passais autant de de temps sans pouvoir jouer. En voyant mes coéquipiers à l’entraînement, je n’avais qu’une seule envie c’était de les rejoindre. »

« Chaque semaine les physios me laissaient entrevoir un possible retour et à chaque fois j’avais mal de nouveau. » Itaitinga

Le Brésilien a rongé son frein pendant des semaines avant de reprendre pour de bon. Il complète. « Malheureusement le processus de guérison a été retardé car lors des premiers essais, la douleur est revenue. Chaque semaine les physios me laissaient entrevoir un possible retour et à chaque fois j’avais mal de nouveau. Heureusement la patience a payé. J’ai pu revenir au jeu dimanche dernier sans ressentir la moindre douleur. » S’il est au top de sa forme, Itaitinga sera certainement aligné par Paolo Tramezzani ce dimanche au Letzigrund contre GC. Un match à suivre dès 14h15 sur Rhône FM.

HDC
Thèmes liés à l'article
FC SionFootballSuper League
Catégories
Dossier FC Sion