Jakobsen enlève une 2e étape très intense

Le Néerlandais Fabio Jakobsen est un sacré client au sprint (archive). ©KEYSTONE/EPA/LUIS FORRA
Cyclisme
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le Néerlandais Fabio Jakobsen (Quick-Step) a remporté au sprint la 2e étape de Paris - Nice, très intense en raison du vent qui a facilité de nombreuses cassures dans le peloton.

Le Français Christophe Laporte (Jumbo), très présent à l'avant de la course, a conservé le maillot de leader.

Le Français Christophe Laporte (Jumbo), troisième de l'étape et très présent à l'avant de la course, a conservé le maillot de leader.

Jakobsen a devancé le champion de Belgique Wout van Aert pour régler un premier peloton d'une quarantaine d'éléments.

Au classement général, Laporte compte 5 secondes d'avance sur Van Aert et 11 secondes sur le Slovène Primoz Roglic, tous trois sous les couleurs de l'équipe Jumbo.

Le vainqueur sortant, l'Allemand Maximilian Schachmann, a perdu près d'une minute et demie tout comme le Portugais Joao Almeida et le Français Guillaume Martin, au sein d'un deuxième groupe.

Jakobsen (25 ans) a remporté son sixième succès de la saison. Le Belge, qui ne s'était encore jamais imposé dans Paris-Nice, a été très grièvement accidenté en 2019.

Le Thurgovien Stefan Bissegger (EF Education) a tenté sa chance en solitaire à 5 km de l'arrivée. Il a été repris 3 km plus tard sous l'impulsion des équipes de sprinters. Stefan Küng (15e) et Silvan Dillier (20e) ont terminé dans le temps du vainqueur.

Le champion d'Europe, l'Italien Sonny Colbrelli, qui souffre de bronchite selon son équipe Bahrain, a renoncé à prendre le départ à Auffargis (Yvelines).

Mardi, la troisième étape présente un profil plus vallonné dans sa seconde moitié du parcours long de 190,8 kilomètres entre Vierzon (Cher) et Dun-le-Palestel (Creuse).

ATS
Catégories
Les articles les plus lus