Glencore reconduit ses objectifs de production pour 2022

Glencore a reconduit pour 2022 ses objectifs de production, mais des adaptations pourront avoir lieu lors de la présentation du rapport de production du premier trimestre en avril (archives). ©KEYSTONE/URS FLUEELER
Matières prem..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le géant des matières premières Glencore a subi en 2021 un repli de sa production de cuivre et de charbon, piliers de son activité d'extraction. Le cobalt, très prisé pour les batteries, a lui vu ses volumes augmenter. Les objectifs de production sont reconduits.

Entre janvier et décembre, la production de charbon a atteint 103,3 millions de tonnes, soit une contraction de 3% sur un an, mais en ligne avec les 104 millions prévus, selon le rapport annuel de production de la multinationale zougoise.

Cette baisse s'explique par des travaux d'entretien au sein de la filiale Prodeco ainsi qu'une activité tournant au ralenti en Afrique du Sud. En janvier, l'entreprise a finalisé la reprise des deux tiers de la mine de Cerrejón.

L'extraction de cuivre s'est également contractée, de 5% sur un an, à 1195,7 kilotonnes, un chiffre légèrement inférieur à son objectif de 1220 kilotonnes pour 2021.

La production de cobalt s'est étoffée de 14% à 31,3 kilotonnes, soit en dessous de l'objectif annuel de 35 kilotonnes. En 2020, les activités à Mutanda avait été freinées par un redémarrage partiel de la production.

Glencore a reconduit pour 2022 ses objectifs de production, mais des adaptations pourront avoir lieu lors de la présentation du rapport de production du premier trimestre en avril.

ATS
Catégories