Fribourg Olympic remporte un match fou

Natan Jurkovitz (99) et Olympic ont battu Massagno en prolongation dimanche ©KEYSTONE/CYRIL ZINGARO
Basketball
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Fribourg Olympic a remporté sa septième Coupe de la Ligue dimanche à Clarens. Le champion de Suisse a dominé Massagno 84-73 après prolongation dans une finale de folie.

Quelle tension! Quel match entre les deux meilleures formations de LNA. Et quel caractère dans les rangs fribourgeois. Menés de neuf longueurs, les joueurs de Petar Aleksic ont puisé dans la mémoire de leurs victoires pour renverser la tendance sur le parquet de la dernière Euroligue. Irrésistibles à partir de la 38e, les Fribourgeois ont ensuite dominé de la tête et des épaules les cinq minutes d'overtime.

Mais pour avoir droit à cet heureux épilogue et à cette prolongation décisive, Olympic a dû rassembler ses esprits après un marcher très coûteux à la 38e. En trois actions, le score est passé de 65-56 à 65-63 grâce à Mitchell, puis Jurkovitz à 3 points, et enfin Jordan à la suite d'une énième interception. C'est ensuite Jurkovitz qui a ramené les deux équipes à égalité pour ouvrir les portes du temps supplémentaire.

Au cours d'une prolongation à sens unique, Fribourg a retrouvé ses valeurs et les préceptes défensifs vantés par son coach. Etouffés, les Tessinois ont eu le bras qui a tremblé alors qu'ils étaient tout près de leur premier trophée. Trop maladroits en fin de match, les joueurs de Robbi Gubitosa ont perdu leur basket au plus mauvais moment. Et Fribourg l'a parfaitement senti. Le coeur du champion a pulsé comme jamais au meilleur des moments.

Un début de match défensif

Avant cette fin complètement folle, la finale fut davantage le théâtre de beaux jeux défensifs que d'un festival offensif. Ceci eut pour conséquence un nombre important de tirs forcés et donc de tentatives galvaudées. Fribourg a d'ailleurs souvent été poussé à la limite des 24 secondes. Le mérite en revient bien évidemment aux hommes de l'entraîneur Robbi Gubitosa.

Mais côté fribourgeois, Natan Jurkovitz (19 points) et Davonta Jordan, auteur de 22 points mais aussi particulièrement tenace en défense avec ses six interceptions, ont montré qu'ils étaient davantage prêts à franchir le palier supplémentaire.

La pilule est amère pour Massagno, qui s'était incliné en finale face aux Lions de Genève l'an dernier et qui perd sa troisième finale sur les quatre dernières années. C'est la deuxième fois cette saison que Fribourg stoppe la route des Tessinois après les avoir éliminés en huitièmes de finale de la Coupe de Suisse.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus