Fribourg commence bien, Bienne confirme

Andreï Bykov a inscrit le 2-0 fribourgeois ©KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Hockey sur gl..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Les quarts de finale des play-off de National League ont bien commencé pour Fribourg et Rapperswil. Les Dragons ont dominé Lausanne 2-0.

Malmené en fin de saison régulière, Fribourg a su relever la tête et enfiler son costume de favori face à Lausanne. Plus opportunistes que les Vaudois, les joueurs de Christian Dubé ont livré une partie sérieuse.

La patinoire comble a assisté à un véritable match de play-off. Les deux équipes se sont astreintes à réduire les espaces pour s'éviter des rushs adverses.

Dans ce contexte, on dira que les Fribourgeois se sont créé davantage d'occasions en un contre un. C'est d'ailleurs sur un duel attaquant-gardien que les Dragons ont pu doubler la mise par l'entremise d'Andreï Bykov (33e) et alors que les Fribourgeois étaient en infériorité numérique.

Les situations spéciales, citées comme une possible clef de cette série et grande force du côté fribourgeois, ont permis à Gottéron de faire la différence. Les joueurs de Christian Dubé, sans être géniaux, ont su gérer la partie aux bons moments. Lorsqu'ils se sont retrouvés en power-play en fin de tiers initial, ils ont trouvé la faille. C'est Killian Mottet, moins en verve ces temps mais buteur létal en supériorité numérique, qui a battu Luca Boltshauser alors qu'il ne restait que 24 secondes à joueur au cours du premier vingt.

En face, Lausanne n'a pas démérité mais il a manqué quelque chose aux Lions. On savait que les hommes de John Fust avaient de la peine à concrétiser leurs occasions, cela s'est une nouvelle fois vérifié ce soir. Et devant la cage fribourgeoise, Reto Berra a fait du Reto Berra pour signer un blanchissage.

Rappi surprend Davos

Rapperswil a réussi à s'imposer chez lui 4-3 face à Davos pour lancer sa série au mieux. Les Grisons ont ouvert le score, mais les Saint-Gallois ont magnifiquement répondu durant la période médiane en inscrivant trois buts.

Wetter a même signé un doublé pour donner trois longueurs d'avance aux Lakers, avant que Davos réduise la marque et flanque la frousse à Rapperswil en fin de partie. Heureusement pour les locaux, ils ont réussi à tenir le score.

A Zoug, le champion a dû passer pour les prolongations pour inscrire le premier point face à Lugano. Une victoire 2-1 ap qui porte le sceau des ailiers de la première ligne zougoise. C'est Grégory Hofmann qui a ouvert le score et c'est Dario Simion qui a offert le premier point à ses couleurs à la 66e. Mais les hommes de Dan Tangnes ont eu chaud lorsque leur ancien attaquant, Justin Abdelkader, a égalisé à la 57e.

Bienne a du caractère

Dans le dernier match de la soirée, Bienne a fait preuve d'un sacré caractère pour s'imposer 4-3 ap et confirmer le point glané au Hallenstadion mercredi. Les Seelandais mènent désormais 2-0 dans cette série et ils ont le vent dans le dos.

Menés 3-0, les joueurs de Törmänen sont allés chercher ce deuxième point au forceps. Ils ont surtout inscrit le 1-3 par Künzle à la 39e pour ne pas laisser les Zurichois trop longtemps avec une large avance. Sallinen a été rapide pour marquer le 2-3 à la 43e et finalement Hofer a pu égaliser à 35 secondes de la sirène.

Durant la prolongation, Bodenmann a eu l'occasion de remettre les deux équipes à 1-1 dans la série, mais le tir du Zurichois a pris le poteau. Et sur le contre, Lööv a servi Rajala pour le 4-3 décisif. Fou. Zurich est désormais sous pression et Bienne peut se rendre au Hallenstadion dimanche avec le coeur plus léger.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus