Frédéric Favre: «Le sport est un remède pour trouver l'équilibre»

Frédéric Favre ©Rhône FM
Sports

Le programme Jeunesse+Sport fête ses 50 ans en 2022. Pour marquer le coup, le canton du Valais organise plusieurs évènements durant l’année.

En 2022, la structure Jeunesse&Sport fête ses 50 ans. Pour marquer le coup, des festivités sont organisées durant toute l’année à travers la Suisse. Le Valais ne fait pas exception. Le canton – via l’office cantonal du sport –  a en effet mis les petits plats dans les grands : lancement de formation d’aide-moniteur pour les jeunes de 14 à 18 ans, de formation spécifique pour les éducateurs des UAPE ou organisation de différents camps. L’objectif est toujours le même: encourager l’ensemble de la population à faire du sport. 

Apprendre à accompagner les jeunes

Voilà l’essence de ce programme Jeunesse+Sport, dont le rôle de soutien est très important, selon le ministre des sports du canton du Valais, Frédéric Favre: «Un soutien qui est premièrement financier, mais surtout un soutien pour structurer l’accompagnement des jeunes. Ce n’est pas si simple de donner un cours, de ne pas mettre en danger les enfants, de parvenir à leur transmettre des conseils. Jeunesse+Sport forme à cela.»

«On peut davantage encourager les gens à faire du sport, surtout après cette période de pandémie.» Frédéric Favre, ministre des sports

En Valais, il y a 40 fédérations, 912 clubs comptant plus de 100'000 inscrits. De chiffres qui attestent de la bonne santé de Jeunesse+Sport dans le canton ? «Oui, très bien. Même si on peut encore mieux faire, surtout après cette période de pandémie. Certaines personnes ont décroché du sport, à tout âge. Aujourd’hui, la pratique du sport fait partie d’un équilibre ; on le voit dans le milieu professionnel, avec plus en plus de pression, des fatigues psychiques. Le sport est un bon remède.» 

Le canton organise également la première semaine du sport, du 14 au 22 mai. Avec au programme des conférences, la remise des mérites sportifs valaisans et une journée dédiée à la pratique du sport en famille, lors des Family Games à Brigue, Sion et Monthey.

Des boxes sportives dans les communes

Un projet appelé à perdurer au-delà de ce jubilé. Comme la mise en place de boxes sportives. Ralph Kreuzer, collaborateur économique à l’office cantonal du sport en détaille le concept: «L’idée est de mettre à disposition du matériel sportif gratuitement. Ce sont des boxes placées à côté d’un terrain et qui peuvent s’ouvrir avec un smartphone.»

A l’heure actuelle, neuf communes – quatre dans le Haut-Valais et cinq dans le Valais romand – ont fait part de leur intérêt. Un chiffre qui ne satisfait pas le ministre Frédéric Favre. «Pas du tout. On doit mieux informer les communes. Dans le cadre de ces festivités, le canton est prêt à financer une partie de ces boxes. A elles de faire le dernier pas pour proposer des activités sportives à tout moment, aux endroits adaptés.» 

2022, année des 50 ans du programme Jeunesse+Sport. Le détail des festivités est disponible sur le site internet spotvalais.ch.

JG
Thèmes liés à l'article
Canton du ValaisJeunesse+sport
Catégories