Football: Kevin Derivaz, serial buteur épanoui au FC Monthey

Kevin Derivaz ©Nicolas Acri
Football
Justin Grept
Responsable des sports

En football, il enchaine les buts en 1e ligue depuis le début de la saison. A 26 ans, Kevin Derivaz est épanoui sous les couleurs du FC Monthey.

Rencontre avec un goleador. Depuis le début de la saison, il enchaine les buts sur le front de l’attaque du FC Monthey, néo-promu en 1e ligue. En 12 rencontres de championnat, Kevin Derivaz a déjà scoré à 10 reprises.

Un joueur en confiance

Samedi dernier sur la pelouse du CS Chênois, Monthey a cueilli sa quatrième victoire de l’exercice en s’imposant 4 à 2. Dans la liste des buteurs, un nom s’affiche à deux reprises: Kevin Derivaz. Ce doublé permet au Chablaisien de prendre la tête du classement des buteurs du groupe 1 de 1e ligue. «Je suis un attaquant qui a besoin de la confiance du groupe et de l’entraineur pour performer. C’est le cas à Monthey, ça m’aide beaucoup», explique Kevin Derivaz. Une confiance qui lui permet de se sentir bien sur le terrain. «J’y ai toujours le sourire, je suis très motivé et, en plus, la réussite est avec moi sur certaines situations.» Le combo est parfait.

«Après mes 41 buts avec St-Maurice, on parlait de moi dans les médias et les attentes des supporters et du comité du FC Monthey étaient grandes. Ça m’a mis un peu de pression.» Kevin Derivaz

Kevin Derivaz avait rejoint le stade Philippe Pottier à l’été 2019, alors que le FC Monthey militait encore en 2e ligue inter. L’attaquant de 26 ans sortait d’une incroyable saison en 2e ligue, durant laquelle il avait marqué 41 (!) buts sous les couleurs du FC Saint-Maurice. Et si, aujourd’hui, il est épanoui à Monthey, il reconnaît que les débuts ont été compliqués. «L’adaptation n’a pas été facile. Après mes 41 buts, on parlait de moi dans les médias. Je pense que ça m’a mis un peu de pression. D’autant que l’attente des supporters et du comité était grande. Donc oui, les six premiers mois ont été difficile, mais depuis je me sens merveilleusement bien.»

Un attaquant prolifique suscite souvent les convoitises. Est-ce le cas pour le numéro 9 montheysan ? «Oui, c’est le cas. Mais pour l’instant je suis concentré sur le FC Monthey; et ce sera le cas jusqu’à la pause hivernale.» Et après ? «Tout est possible. Mais si vous me demandez mon envie de l’instant, je vous répondrais que je souhaite rester à Monthey et construire quelque chose de plus grand avec le club et les joueurs qui composent l’effectif.»

«Durant la pause hivernale, tout est possible. Mais si vous me demandez mon envie de l’instant, je vous répondrais que je souhaite rester à Monthey.» Kevin Derivaz

Et parmi cet effectif, un élément est parfaitement complémentaire à Kevin Derivaz. Avec quatre buts au compteur, Thibault Constantin est l’autre joueur de la paire qui fait gagner le FC Monthey. «La paire qui fait gagner Monthey ? Je ne sais pas. Mais ce qui est certain, c’est qu’on s’entend très bien. Ça date de l’époque du Martigny-Sports, où on a évolué ensemble deux saisons (2015/2016 et 2016/2017). On se trouve facilement, on se comprend. Et plus on joue ensemble, mieux on s’entend, mieux on se comprend.»

De retour en 1e ligue, quatre ans après

Kevin Derivaz l’a rappelé, il avait déjà tenté l’expérience en 1e ligue par le passé. Alors âgé de 21 ans, il avait fait 42 apparitions sous les couleurs du MS, pour 6 buts. «Je jouais peu, uniquement des bouts de match. Aujourd’hui, j’ai énormément évolué en tant que joueur. Avec les années, je suis forcément devenu plus mature. Désormais, je suis plus serein dans mes préparations de match, davantage libéré sur le terrain. Et c’est là que je peux profiter de mes qualités.»

Et ce pour le plus grand plaisir du FC Monthey. Actuel 9e du groupe 1 de 1e ligue, le club chablaisien affronte ce week-end Bulle, 2e du classement, pour son dernier match du premier tour. Avant la pause hivernale, il accueillera encore Martigny le 28 novembre.

JG
Thèmes liés à l'article
FootballFC Monthey
Catégories
Les articles les plus lus