F1: le GP de Russie est annulé en raison de la guerre en Ukraine

La Haas a perdu ses couleurs russes vendredi ©KEYSTONE/AP/Joan Monfort
Automobilisme
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le GP de Russie de formule 1, prévu le 25 septembre à Sotchi, a été annulé. Le promoteur du championnat du monde de F1 a pris cette décision en raison de l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe.

"Jeudi soir, la formule 1, la FIA et les équipes ont discuté de la position de notre sport, et la conclusion est, tenant compte de l'avis de toutes les parties prenantes, qu'il est impossible d'organiser le Grand Prix de Russie dans les circonstances actuelles", a expliqué le promoteur de la F1, Formula One. "Nous suivons les développements en Ukraine avec tristesse et stupeur et espérons une résolution rapide et pacifique de la situation actuelle", est-il aussi écrit.

Vettel très clair

La décision intervient au lendemain de l'appel par plusieurs pilotes demandant l'annulation de la course, dont les champions du monde Max Verstappen (2021) et Sebastian Vettel (2010, 2011, 2012, 2013). "C'est horrible de voir ce qu'il se passe. Pour ma part, mon opinion est que je ne devrais pas y aller, je n'irai pas", avait réagi l'Allemand Vettel, pilote d'Aston Martin, lors d'une conférence de presse.

Pour la dernière journée des essais de pré-saison vendredi, l'écurie américaine de F1 Haas a choisi de ne pas arborer les couleurs russes de son sponsor principal Uralkali, groupe russe spécialisé dans la potasse. Haas a présenté une livrée blanche unie, sans la marque de son sponsor titre.

Mazepin en sursis

Le directeur de l'écurie Guenther Steiner a expliqué qu'une décision serait annoncée la semaine prochaine quant à l'avenir de la collaboration à long terme entre Haas et Uralkali. Il a ajouté que l'écurie n'était pas affectée pour le moment par les sanctions occidentales contre la Russie.

Uralkali a pour directeur non-exécutif l'homme d'affaires Dmitry Mazepin, le père du pilote Haas Nikita Mazepin. L'avenir de ce dernier au volant d'une Haas n'est pas garanti en raison des développements de la situation, a ajouté Steiner.

Le Grand Prix de Russie a été ajouté en 2014 pour la première fois au calendrier de la F1. La ville de Sotchi, hôte des Jeux olympiques d'hiver la même année, avait été choisie pour l'accueillir. Cela devait être le dernier organisé à Sotchi, avant de déménager dès 2023 à Saint-Pétersbourg.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus