Enchères: Une fille de Maradona sème le doute

Le maillot qui sera mis aux enchères est-il le bon? ©KEYSTONE/AP NY
Football
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Une des filles de Diego Maradona a assuré que le maillot de son père qui sera vendu aux enchères n'est pas celui avec lequel l'Argentin a marqué deux buts contre l'Angleterre au Mondial 1986.

Cette affirmation a été démentie jeudi par la maison de ventes Sotheby's, expertise à l'appui.

"Ce n'est pas celui-là. Je ne peux pas révéler qui le détient, mais c'est de la folie. Ce n'est pas cet homme (réd: Steve Hodge, joueur de l'Angleterre ce jour-là)", a assuré Dalma Maradona dans la presse argentine de mercredi. Le maillot en vente, a-t-elle précisé, était porté par son père lors de la première mi-temps du match.

Elle a affirmé que Diego Maradona lui avait dit: "Comment je vais lui donner le maillot de ma vie ?", au sujet de ce maillot avec lequel il a marqué deux buts en deuxième période lors de cette victoire historique 2-1, dont un but de la main et le fameux "but du siècle", en dribblant une demi-douzaine de joueurs anglais.

Sotheby's réfute

Un porte-parole de Sotheby's a réfuté jeudi les affirmations de Dalma Maradona: "Il y a effectivement eu un autre maillot porté par Maradona en première période, mais il y a des différences très nettes entre ce maillot-ci et celui qui a été porté sur les deux buts", a-t-il expliqué.

"Donc, avant de mettre ce maillot aux enchères, nous avons eu recours à des recherches scientifiques pour être sûrs que ce maillot avait bien été porté par Maradona en deuxième période, quand il a marqué ces deux buts", a-t-il poursuivi.

Expertise sur photos

La maison de ventes dit s'appuyer notamment sur une expertise effectuée par une société spécialisée à partir de photographies du match entré dans la légende du football mais aussi sur le récit de la Coupe de monde coécrit par Maradona et le journaliste Daniel Arcucci dans lequel le meneur de jeu argentin "se souvient de l'avoir donné à Hodge à la fin du match".

Steve Hodge, qui dit depuis 35 ans avoir échangé son maillot avec Maradona à la fin du match, l'a confié pendant 18 ans au Musée national du football, en Angleterre. "Il n'a jamais été allégué que ce n'était pas le (bon) maillot", a souligné un porte-parole de Sotheby's.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus