Du pain sur la planche pour le futur directeur de la faîtière des EMS valaisans

Le futur directeur de l'AVALEMS prendra les rênes tout soudain ©caa
Social
Christian Hermann
Rédacteur en chef adjoint

Dresser un état de la situation et retrouver la sérénité après deux ans de crise covid : ce sont les deux priorités de Camille-Angelo Aglione. Dès lundi 28 février, il reprendra les rênes de l’AVALEMS, l’association valaisanne des EMS.

Il aime ce domaine dans lequel il évolue depuis bientôt 10 ans.
Du haut de ses presque 37 ans, Camille-Angelo Aglione, futur directeur de l’AVALEMS, la faîtière des EMS du canton, se dit prêt à relever les défis qui concernent directement les 54 homes du canton.
Son expérience de responsable adjoint du domaine "personnes âgées" au sein de CURAVIVA, la faîtière nationale des prestataires en faveur des aînés, a évidemment pesé dans la balance lorsqu'il a été choisi début décembre 2021. C’est dire que cette suite de carrière ne tombe pas franchement par hasard pour ce diplômé en management public prêt à assumer le rôle fédérateur de la faîtière.

Plus confortable quand on connait la maison et ses missions, reconnait Camille-Angelo Aglione.

Reste que les enjeux sont nombreux pour les EMS du canton. Entre l’évolution démographique ou celle du profil des résidents, les dotations en personnel ou plus largement, les moyens accordés pour accueillir les aînés et le rôle des établissements dans le registre des soins continus, les chantiers sont nombreux et en perpétuel mouvement. Pour sérier ces enjeux, Camille-Angelo Aglione compte en premier lieu sur l’écoute à travers le "contact terrain".

Des priorités qui s’imposent aux yeux de Camille-Angelo Aglione

Les EMS valaisans disposent de 3332 lits de longs séjours. Ils occupent 4835 employés. L’AVALEMS se charge de fédérer l’ensemble des établissements.

CH
Thèmes liés à l'article
AVALEMSEMSaînés
Catégories