Doublé autrichien à Adelboden, 4 Valaisans dans le top 10

Feller félicite son compatriote Strolz, vainqueur du slalom d'Adelboden ©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Ski alpin
Keystone-ATS
Keystone-ATS

L'Autrichien Johannes Strolz a remporté à la surprise générale le slalom d'Adelboden. Superbe résultat d'ensemble des Suisses avec quatre hommes dans le top 10.

Si le slalom d'Adelboden était un match de foot, on pourrait dire qu'il s'agit d'une victoire 2-0 pour l'Autriche. Derrière la surprise Johannes Strolz, la Wunderteam a placé Manuel Feller à 0''17. Et sans la présence de l'Allemand Linus Strasser au troisième rang, ce sont trois Suisses qui auraient suivi les deux Autrichiens.

Attendus sur le Chuenisbärgli, les Suisses n'ont pas failli, mais il a manqué une petite étincelle pour revivre les moments de la victoire de Daniel Yule en 2020 et le succès de Marco Odermatt la veille en géant.

Meilleur Helvète, le Valaisan Ramon Zenhäusern a pris la 4e place. Le géant de Bürchen a skié de manière très solide. Dommage qu'il n'ait pas su profiter de ses longs segments sur le plat pour s'offrir quelques précieux centièmes. "Surtout après les deux premiers résultats de cette saison, je suis très satisfait de cette 4e place, a relevé le Haut-Valaisan au micro de la RTS. Ca fait beaucoup de bien. Mais ça m'énerve quand même un petit peu de ne pas monter sur la boîte. Je pense que la banane avant le plat m'a coûté cette place. Mais bon, maintenant je vais pouvoir remplir tous les formulaires pour la Chine. (il rit)"

Derrière "RZ", on retrouve Luca Aerni. Le skieur des Barzettes au physique diamétralement opposé à celui de son compère cantonal produit un ski de qualité. "Je suis sur le bon chemin et ça va payer sur le mois de janvier, a-t-il admis. Tous les Suisses ont montré qu'ils pouvaient être là. Est-ce une pression en moins pour les JO? Oui...même si je n'avais pas encore trop pensé à ça. Et il n'y a pas que le ski. Avec le covid, il faut espérer ne pas le choper d'ici-là."

Perfectibles, Loïc Meillard et Daniel Yule ont eux aussi maîtrisé leur course avec ce sentiment qu'il ne manque pas grand-chose pour jouer le podium. Meillard a fini 6e et Yule 8e.

Parmi les autres Suisses, on retrouve encore Tanguy Nef à la 13e place. Premier à s'élancer en deuxième manche, Marc Rochat a grignoté 12 places pour terminer 18e, mais le Vaudois aurait pu et dû réussir un beau coup sans une grosse faute à mi-parcours.

14e de la première manche, Sandro Simonet a malheureusement connu l'élimination sur le deuxième tracé.

ATS
Catégories