«Difficile de s'adapter aux conditions du géant olympique», selon Justin Murisier et Loïc Meillard

Justin Murisier ©Keystone-ATS
JO 2022
Sandrine Rovere
Rédactrice en cheffe adjointe

Si Marco Odermatt a remporté l'or sur le géant olympique, les deux skieurs valaisans en lice ont eu moins de succès. Surpris par les conditions météo, ils ont connu l'élimination en première manche.

Le géant olympique n'a pas convenu aux Valaisans tôt dimanche matin. Dans des conditions dantesques à Yanqing, Justin Murisier et Loïc Meillard ont connu l’élimination lors de la 1ère manche. Les deux coureurs se sont fait surprendre par la neige fraîche et le manque de visibilité.

Pour Justin Murisier, c'est le changement que la piste a connu entre la reconnaissance et la course qui est en jeu. "A la reconnaissance, c'était une neige agressive, ce que vraiment j'aime". Le Bagnard a donc modifié son matériel en conséquence. Mais, ce faisant, il a manqué d'adhérence sur la neige.

"Je n'ai jamais vraiment eu d'accroche et c'est pour ça que je sors"Justin Murisier

Murisier surpris par le changement de la piste

Difficile de s'adapter aux conditions météo

De son côté, Loïc Meillard a connu la même mésaventure que durant le combiné. Pour l'Hérémensard aussi, les conditions météo ont joué un rôle. "On ne voit pas grand-chose, il n'y a pas forcément d'aide avec les lignes bleues. Et donc il faut skier et pas se poser trop de questions", explique Loïc Meillard.

"Dans ces conditions, on est plutôt en réaction qu'anticipation. J'ai essayé de me faire confiance et ça n'a pas passé"Loïc Meillard

Meillard sur les conditions difficiles
SR/RRR
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
Haut MeLADINA