Deux femmes pour renforcer la politique cantonale en faveur des 60 ans et plus

Les nouvelles coordinatrices cantonales Annette Weidmann et Delphine Maret Brülhart, entourées de Mathias Reynard et Jérôme Favez (à droite). © Studio Bonnardot - Sion
Seniors
Nathalie Terrettaz
Journaliste RP

Le canton a présenté ce jeudi sa politique pour les 60 ans et plus. Santé, maintien de l'autonomie, développement d'environnements et de conditions favorables: deux femmes seront chargées de coordonner les nombreuses actions existant en Valais.

La politique en faveur des 60 ans et plus du canton s’articule autour de trois piliers : qualité de vie, autonomie et environnement favorable. Mathias Reynard, chef du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture, a rappelé ce jeudi l’importance des seniors dans le fonctionnement de notre société.

«Les personnes de plus de 60 ans représentent plus d'un quart de la population en Valais.» Mathias Reynard, conseiller d'Etat

«Les personnes de plus de 60 ans en Valais représentent plus d'un quart de la population. Elles seront près d'un tiers dans quelques années», a rappelé le conseiller d'Etat. «Nous voulons leur garantir la meilleure qualité de vie possible et avons absolument besoin d'une politique coordonnée dans ce domaine-là.»

Deux femmes nommées
 

Et pour coordonner toutes les actions existant dans notre canton pour cette tranche d'âge, deux femmes ont été nommées en septembre dernier : chaque région linguistique du canton dispose désormais d’une coordinatrice. «Notre rôle est assez diversifié. Comme le nom l'indique, il y a toute une partie de coordination», exlique Delphine Maret Brülhart, coordinatrice cantonale pour la partie francophone.

«La plupart des seniors souhaitent rester chez eux. La thématique de l'habitat sera centrale.» Delphine Maret Brülhart, coordinatrice cantonale Générations 60+

«Il existe énormément de prestations et de prestataires pour les 60 ans et plus en Valais. Et maintenant que nous avons une politique qui chapeaute tout cela, l'idée est de les coordonner. Et si nécessaire adapter des mesures ou d'en créer de nouvelles, mais aussi soutenir les communes dans l'établissement de politiques locales.»

Mesures concrètes

Les premières mesures concrètes devraient être mises sur pied entre 2022 et 2023. Journées valaisannes des Générations 60+, création d'une plateforme internet, boîte à outils pour les communes ou encore lancement d'un forum de partenaires: autant d'actions pour renforcer le réseau.
Et dès 2024, les projets devraient porter sur les questions liées à l’adaptation du logement, aux mesures de soutien aux communes ou à la mise en oeuvre de bureaux régionaux.

NT

Podcasts liés:

Le canton renforce sa politique en faveur des 60 ans et plus
Catégories
Les articles les plus lus