Deux cantons, cinq cols et cinq stations: un nouveau rendez-vous se dévoile pour les trailers

Ryan Baumann ©Rhône FM
Trail
Christophe Moreillon
Journaliste sportif RP

Un défi sportif dans les décors enchanteurs du Valais et de l’Oberland bernois: voilà en substance ce que promettent les organisateurs du Wildstrubel by UTMB. Ce nouveau rendez-vous de trail vivra sa première édition en septembre prochain.

Les amateurs de trail ont de quoi se réjouir. Ils ont un événement en plus à inscrire à leur agenda. Du 8 au 11 septembre prochains aura lieu la toute première édition du Wildstrubel by UTMB. Cette nouvelle épreuve proposera trois parcours différents entre le Valais et l’Oberland bernois. Elle fera partie du circuit «World Series», 25 courses à travers le Monde permettant de marquer des points et d’accéder aux trois principales courses de l’Utra-Trail du Mont-Blanc (UTMB), le rendez-vous phare de la discipline.

«Cette nouvelle épreuve est vouée à devenir un grand événement», affirme son directeur de course Ryan Baumann. «Le fait d’être affiliés à cette sorte de Coupe du Monde du trail nouvellement créée nous pousse à respecter des standards en terme d’organisation. On espère aussi que cela nous permettra d’attirer quelques-uns des meilleurs spécialistes de la planète sur nos différents parcours.»

Du Valais à l’Oberland bernois par des cols mythiques

Ces parcours, parlons-en. Ils seront au nombre de trois. Trois tracés qui permettront aux coureurs de découvrir (ou redécouvrir) les paysages idylliques du Valais et du Canton de Berne autour du Glacier de la Plaine Morte et du massif du Wildstrubel qui a donné son nom à l’événement. «La course reine sera incroyable, très sauvage», explique Ryan Baumann. «Son départ sera donné à Crans-Montana et elle permettra aux participants de passer par cinq destinations de renommée internationale: la station du Haut-Plateau, Loèche-les-Bains, Kandersteg, Adelboden et Lenk. Les coureurs passeront d’un canton à l’autre en empruntant les mythiques cols de la Gemmi et du Rawyl, ils parcourront aussi la Via Alpina entre Kandersteg et Lenk. Ils vivront vraiment une aventure à la fois incroyable et difficile avant de revenir à Crans-Montana pour franchir la ligne d’arrivée.»

«Dès 2023, on envisage de mettre sur pied un parcours de 160 kilomètres car c’est le format mythique des courses de trail.»Ryan Baumann, directeur de course du Wildstrubel by UTMB

Cette course reine se disputera sur 100 kilomètres, les deux autres tracés sur respectivement 50 et 23. «L’un sera un demi-tour du Wildstrubel au départ d’Adelboden, l’autre un quart de tour qui partira de Loèche-les-Bains. Les trois parcours se termineront en revanche au même endroit: à Crans-Montana.» Ryan Baumann ne ferme pas la porte à une distance plus longue à l’avenir, tout en étant bien conscient des standards à respecter. «Le principe de ces World Series de l’UTMB est que ces courses doivent se disputer sur quatre formats plus ou moins précis: 20, 50, 100 et 160 kilomètres. Pour cette première édition, on a donc décidé de se limiter aux trois premiers. Mais à partir de l’année prochaine, on envisage de mettre sur pied un parcours de 160 kilomètres car c’est le format mythique des courses de trail.»

Une attractivité à la fois assurée et à développer

Ces dernières années, de nombreux autres rendez-vous ont vu le jour dans le monde du trail. Ryan Baumann sait donc que son événement devra réussir à se faire une place dans un calendrier déjà bien rempli. Mais il est convaincu d’avoir les arguments pour y parvenir. «Faire partie de ces manches qualificatives pour les finales de l’Ultra-Trail du Mont-Blanc à Chamonix nous assure une certaine attractivité. Après, bien sûr que l’objectif de cette première édition sera déjà de s’installer auprès de la communauté des trailers, de faire connaître notre région et nos parcours. On sait aussi que la course reine et le parcours de 50 kilomètres seront diffusés en direct sur la chaîne UTMB Live et les réseaux sociaux donc on espère que les images montreront toute l’étendue de la beauté de nos tracés, du Valais et de l’Oberland bernois et que cela donnera envie à d’autres coureurs de venir chez nous à l’avenir.»

Cette première édition du Wildstrubel by UTMB se tiendra donc du 8 au 11 septembre prochains. Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes. À ce jour, plus de 800 participants ont confirmé leur présence alors que l’objectif fixé par les organisateurs se monte à 2'000 coureurs.

CM/JG