Deschwanden (7e) se pose en outsider

Gregor Deschwanden très à l'aise en qualifications sur le petit tremplin olympique. ©KEYSTONE/EPA/SASCHA STEINBACH
JO 2022
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Gregor Deschwanden a créé une agréable surprise en se classant 7e des qualifications en vue de la finale du saut au petit tremplin, à Zhangjiakou. Les quatre Suisses ont fini dans les 25 premiers.

Deschwanden a atterri à 96,5 m, pour un total de 106,4 pts, lors de qualifications perturbées par des conditions de vent très changeantes. Les caractéristiques de ce tremplin particulier, situé en altitude contrairement à la plupart des installations en Europe, et la météo instable risquent bien de rebattre les cartes pour la finale de dimanche (13h, heure suisse).

Médaillé de bonze des Mondiaux 2019 (au grand tremplin), Killian Peier n'a pas encore trouvé ses marques. Il n'a pas fait mieux que 20e samedi, avec un saut de 93 m. Il reste 24 heures au Vaudois pour se régler, lui qui n'avait pas non plus brillé lors des sauts d'essai.

Simon Ammann en revanche arborait un joli sourire. Pour ses 7es Jeux olympiques, le Saint-Gallois a plané à 96 m et s'est classé 12e. Ammann, fort de son expérience de quadragénaire, s'était ménagé en ne disputant aucun des trois sauts d'essai.

Duo norvégien

Le quatrième Suisse, Dominik Peter, s'est montré vaillant pour son retour à la compétition après six semaines d'absence pour cause de blessure au ménisque du genou droit. Il s'est classé 25e avec 91,5 m.

Le meilleur sauteur de la journée a été le Norvégien Marius Lindvik (100,5 m, 116,7 pts), qui a devancé d'un souffle son compatriote Robert Johansson (103 m, 116,6 pts). le Polonais Pior Zyla s'est classé 3e, juste devant le vainqueur de la Tournée des Quatre-Tremplins, le Japonais Ryoyu Kobayashi. Il y avait 53 sauteurs en lice, les 50 premiers se qualifiant pour la finale.

ATS
Catégories