Descente de Kvitfjell: Hintermann et Feuz 3es, Paris gagne

Beat Feuz a pris la 3e place de la 2e descente de Kvitfjell ©KEYSTONE/EPA/Stian Lysberg Solum
Ski alpin
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Deux podiums suisses à Kvitfjell. Niels Hintermann et Beat Feuz se sont partagé la 3e place de la deuxième descente remportée par Dominik Paris devant Aleksander Aamodt Kilde.

Le principal enjeu de cette course concernait la bataille pour le globe de la discipline entre un Beat Feuz à la conquête de son cinquième trophée consécutif et un Kilde bien décidé à en accrocher un premier à 29 ans.

Eh bien c'est le Norvégien qui a le mieux géré cette course en se classant 2e et en reprenant vingt points au Bernois alors qu'il ne reste plus qu'une épreuve, celle des finales de Courchevel sur la nouvelle piste de l'Eclipse. Feuz compte 23 points de retard sur Kilde, ce qui signifie qu'il faudra que des concurrents se mettent entre les deux hommes pour que l'Emmentalois puisse soulever cette boule de cristal qu'il convoite.

Cette deuxième descente de Kvitfjell a probablement permis d'évacuer le troisième prétendant au globe, Matthias Mayer. Seulement 11e, l'Autrichien affiche 84 points de retard sur le Norvégien et ce retard semble rédhibitoire.

Vainqueur de la première descente, Niels Hintermann a confirmé en montant pour la quatrième fois de la saison sur le podium. Le Zurichois fait désormais partie des meilleurs descendeurs de la planète et il prouve être capable d'être performant sur tous les types de piste.

Très moyen vendredi, Marco Odermatt a limité la casse en prenant la 13e place lors de cette deuxième descente. Mais le Nidwaldien n'a jamais véritablement trouvé la clef sur la piste olympique. Il devrait être un peu plus à l'aise dimanche à l'occasion du Super-G. Mais Odi sait que c'est le week-end prochain à Kranjska Gora avec les deux géants au programme qu'il devra faire la différence pour créer cet écart suffisant avec Kilde et ramener le gros globe à la maison avant même les finales en France.

Ralph Weber a pris la 20e place et Justin Murisier le 26e. Les autres Suisses ont fini hors des points. 37e, Stefan Rogentin a pourtant conservé sa 25e place au classement de la descente, ce qui fait qu'on le retrouvera lors des finales.

La surprise de vendredi, Cameron Alexander, n'a pas réédité son exploit. Le Canadien n'a pris que la 16e place à 1''89. A noter encore qu'il s'agissait de la dernière course de Kjetil Jansrud qui a mis un terme à sa carrière. Le champion olympique de Super-G à Sotchi décide donc de se retirer à 36 ans et avec 23 victoires en Coupe du monde.

ATS
Catégories