Davantage de centrales hydroélectriques actives en Suisse en 2022

Au 1er janvier 2022, la Suisse comptait 682 aménagements hydroélectriques en exploitation, d’une puissance égale ou supérieure à 300 kW (photo symbolique). ©KEYSTONE/MAXIME SCHMID
Energie
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Au 1er janvier 2022, la Suisse comptait 682 aménagements hydroélectriques en exploitation, d’une puissance égale ou supérieure à 300 kW, contre 677 un an plus tôt. La production attendue a progressé de 431 GWh sur la période, à 37'172 GWh/an.

La puissance maximale au générateur a augmenté de 18 MW, indique jeudi l'Office fédéral de l'énergie (OFEN) dans un communiqué. Ce développement s'explique par la mise en service de plusieurs nouvelles centrales ainsi que des rénovations d’installations existantes l'année passée.

En 2021, 20 aménagements, dont la production devrait atteindre 210 GWh, étaient en construction. Le développement attendu pour les nouvelles constructions est d'environ 55 GWh/an. La force hydraulique est à l'origine de 58% de la production d'électricité en Suisse.

Production indigène en hausse

Selon la loi sur l'énergie en vigueur, la production annuelle moyenne d'électricité d'origine hydraulique devra atteindre 37'400 GWh d'ici à 2035 (valeur indicative). L'évolution est observée dans le cadre du "monitoring de la Stratégie énergétique 2050", qui se fonde sur la statistique de la force hydraulique, précise l'OFEN.

La production effective des petites centrales hydroélectriques, soit celles d'une puissance inférieure à 300 kW, a quant à elle diminué de 4 GWh/an l'an passé. La production indigène moyenne comptant pour le monitoring a ainsi atteint 36'708 GWh/an en 2021, soit 433 GWh/an de plus que la valeur de 2020.

Les cantons présentant les plus grandes perspectives de production sont le Valais avec 10'271 GWh/an (27,6%), les Grisons avec 7993 GWh/an (21,5%), le Tessin avec 3567 GWh/an (9,6%) et Berne avec 3331 GWh/an (9%).

ATS
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
Ice CreamMIKA