Daniele Marghitola et le HCV Martigny reboostés avant de défier Bâle en demi-finale

Daniele Marghitola ©Rhône FM
Hockey
Christophe Moreillon
Journaliste sportif RP

En hockey sur glace, l’aventure se poursuit pour le HCV Martigny dans les playoffs de MySports League. Vainqueurs de Thoune mardi soir lors de l’acte 5 des quarts de finale (4-2), les Octoduriens retrouveront Bâle dès vendredi en demies.

Le HCV Martigny est ressorti victorieux de son quitte ou double sur la glace de Thoune mardi soir. Alors qu’une défaite lors de l’acte 5 des quarts de finale des playoffs aurait été synonyme de fin de saison, les Octoduriens ont trouvé les ressources pour s’imposer 4-2. Après avoir concédé quatre revers en autant de duels disputés dans l’Oberland bernois cette saison, les hommes de Daniele Marghitola ont donc vaincu le signe indien au meilleur des moments pour s’offrir une place dans le dernier carré de ces séries finales.

«C’était notre dernière chance de gagner là-bas et on l’a fait», sourit le coach tessinois. «Comme à chaque fois, ça n’a pas été facile. Thoune a un style bien défini. Ils mettent beaucoup de pucks sur le but adverse. Il faut donc être prêt à se sacrifier et à parfois payer de sa personne pour repousser leurs tirs. Comme durant toute la série, leur pression nous a mis en difficulté sur nos sorties zones mais au final, on a su trouver les ressources pour passer l’épaule en fin de match et décrocher cette qualification.»

Un box-play efficace et un 2ème but décisif

Si les Martignerains ont fait la différence en marquant à trois reprises lors de l’ultime période, ils ont avant ça transpiré pour rester au contact de leur adversaire devant les près de 800 spectateurs présents dans l’enceinte thounoise. Les quatre minutes passées à 4 contre 5 sans encaisser le moindre but en fin de tiers médian ont peut-être fait office de tournant du match en faveur des Octoduriens. «C’est possible oui. En tout cas, on a de quoi être satisfait de notre box-play sur cette rencontre», relève Daniele Marghitola. «Ce qui a fait la différence également, c’est que l’on a tourné tout le match à 4 lignes. On avait donc peut-être plus de fraîcheur qu’eux dans les dernières minutes. Et je retiens aussi la manière avec laquelle on a inscrit notre deuxième but (ndlr:  le 2-2 par Romain Seydoux à la 47ème). Pour la première fois de la série, on a marqué sur une déviation alors que c’est plutôt ce qui faisait le fort de Thoune jusque-là. Ce goal nous a donné un surplus d’énergie pour aller chercher la victoire.»

«Après le début de saison difficile que le club a vécu, on ressort plus forts de cette série sur le plan mental.»Daniele Marghitola

Le HCV Martigny ressort donc victorieux d’une série qui aura été très disputée, pleine d’émotions et marquée par une certaine agressivité de part et d’autre. À l’image de l’acte 4 disputé samedi dernier au Forum lors duquel d'innombrables pénalités ont dû être distribuées. «Cette issue positive est encourageante pour la suite», apprécie Daniele Marghitola. «Après le début de saison difficile que le club a vécu, ce genre de série donne non seulement de l’expérience aux plus jeunes mais elle booste aussi la confiance de tout le groupe. On ressort donc de ces cinq matches plus forts sur le plan mental. Pour ce qui est du jeu par contre, il nous reste beaucoup de travail pour retrouver une certaine identité qui nous permette d’éviter d’alterner les hauts et les bas comme ça été le cas ces dernières semaines.»

Pas de temps à perdre avant les demies

Beaucoup de travail mais finalement très peu de temps pour l’accomplir avant le début des demi-finales prévu vendredi déjà face à Bâle. «D’ici là, le programme est assez simple: ce sera du repos, de la récupération puis un seul entraînement jeudi avant de se rendre là-bas vendredi. On n’a vraiment pas de temps à perdre. D’ailleurs, j’ai déjà commencé à regarder des images de leur série face à Lyss sur le trajet du retour depuis Thoune.»

Avec Bâle, le HCV Martigny retrouvera un adversaire qui a dominé la saison régulière et qui fait office de grand favori au titre et à la promotion. Un adversaire qui a en plus disposé d’une semaine complète de repos après avoir bouclé son quart de finale en trois matches seulement. «C’est toujours difficile de dire qui aura le plus l’avantage entre eux qui seront frais et nous qui sommes dans le rythme de la compétition», relève Daniele Marghitola. «Dans les deux cas, il y a du bon et du moins bon. Ces deux réalités ont surtout une influence dans la manière de se préparer pour cette série. Si nous miserons sur la récupération d’ici à vendredi, Bâle essaie lui probablement de se mettre en conditions de match avec un maximum d’intensité à l’entraînement.»

«Bâle a peut-être la meilleure attaque et la meilleure défense du championnat mais je suis convaincu qu’on a les moyens de leur poser des problèmes.»Daniele Marghitola

S’il s’attend évidemment à une série compliquée face à des Rhénans qui n’aspirent qu’à retrouver la 2ème division, Daniele Marghitola sait aussi que son équipe ne manque pas d’atouts. «Je sais très bien qu’ils ont la meilleure attaque et la meilleure défense de la ligue mais cette victoire en quarts face à Thoune nous a mis dans une bonne dynamique. Je suis vraiment convaincu qu’on a les moyens de leur poser des problèmes. Il suffit de croire en nos chances.»

De plus en plus proches de quelque chose de grand

Après les doutes nés d’une saison régulière poussive et conclue au 6ème rang du classement, cette accession aux demi-finales des playoffs ravive-t-elle des ambitions élevées dans le vestiaire du Forum? «La vision que j’essaie de transmettre à tout le monde ici, c’est que la force d’une équipe vient de sa capacité à se rendre compte de ce qui est réalisable pour elle au jour le jour. En arrivant jusque-là, forcément qu’on se rapproche de plus en plus de quelque chose, d’un objectif, qui pourrait être grand. Mais il faut être conscient qu’on peut aussi bien s’en rapprocher davantage que s’en éloigner en fonction du résultat de vendredi. Gardons les pieds sur terre et on verra où cela nous mène.»

Pour ce premier acte de la demi-finale des playoffs de MySports League, les Martignerains se déplaceront sur les bords du Rhin. Le match 2 se disputera dimanche au Forum.

Un jour de repos en plus «grâce» au foot
Initialement, le début des demi-finales des playoffs de MySports League était agendé à ce jeudi et l'acte 2 à samedi. Ces deux rencontres ont finalement été repoussée de 24 heures à la demande des forces de l'ordre rhénanes. En cause: la rencontre de Super League de football entre le FC Bâle et Saint-Gall programmée jeudi soir au Parc Saint-Jacques. «Ce jour de repos en plus est le bienvenu pour nous», apprécie Daniele Marghitola.
CM
Catégories
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
Mon AmourSTROMAE