Crans-Montana fait appel aux citoyens pour lutter contre les plantes envahissantes

Bunias d'Orient © Canton du Valais
Environnement
Nathalie Terrettaz
Journaliste RP

La commune de Crans-Montana demande l'aide de la population pour contenir les plantes envahissantes. Au programme : traçage des parcelles, campagnes d’arrachage et cours pour les particuliers et les professionnels.

Il faut se préoccuper de ce qui pousse dans son jardin. C'est l'appel lancé par la commune de Crans-Montana.

1'200 parcelles concernées

Elle interpelle ses citoyens pour l'aider à lutter contre les plantes envahissantes. Un programme existe déjà depuis 2019 dans la commune du Haut-Plateau. Mais cette année, devant l’ampleur du phénomène, elle a décidé d’aller plus loin. «On trouve toujours plus de plantes et cette année, nous avons vraiment été surpris par la quantité», reconnaît Jean-Marc Barras, responsable du programme d’éradication des plantes envahissantes. «La présence de ces plantes continue d'être inquiétantes, notamment pour la biodiversité et pour l'agriculture.»

«Cette année, nous avons vraiment été surpris par la quantité de plantes envahissantes.» Jean-Marc Barras, responsable du programme d’éradication des plantes envahissantes, Crans-Montana

«Nous avons recensé 1'200 parcelles sur lesquelles poussent des plantes invasives. On s'attendait un peu à ça, mais nous ne sommes qu'au début du recensement des parcelles. C'est donc un problème important, dont nous devons nous occuper.»

Arrachage et élimination

Selon Jean-Marc Barras, le solidage nord-américain fait partie des plantes qui doivent être arrachées sur la commune de Crans-Montana. Il pointe également du doigt une autre plante qu'il faut absolument contenir: le bunias d'Orient. Et ce ne sont pas les seules espèces. C'est pourquoi Jean-Marc Barras rappelle l'importance d'identifier la plante, avant de commencer la lutte.

«Une fois la plante identifiée, il faut l'arracher et l'éliminer dans les ordures ménagères.» Jean-Marc Barras, responsable du programme d’éradication des plantes envahissantes, Crans-Montana

«La règle ensuite c'est l'arrachage et l'élimination dans les ordures ménagères. Nous avons aussi mis à disposition une benne au triage forestier à Crans, spécialement destinée aux plantes envahissantes. L'important est de ne pas les éliminer dans le compost, pour ne pas favoriser leur multiplication», précise Jean-Marc Barras.

Pour ce travail colossal, la commune de Crans-Montana peut compter sur l'appui et les connaissances du Parc naturel Pfyn-Finges. Des journées d'arrachage, ainsi que des cours pour les particuliers et les professionnels sont prévus.

NT

Podcasts liés:

Le journal - Plantes envahissantes : Crans-Montana veut mobiliser. Car la situation est compliquée.
Catégories
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
Calm DownREMA