Coronavirus: le canton propose un programme d'aide supplémentaire pour des cas très ciblés

Un soutien sera également octroyé aux établissements du monde de la nuit tels que les discothèques et les bars de nuit.
Coronavirus
Nathalie Terrettaz
Journaliste RP

En mars dernier, le Conseil d’Etat a décidé d’accorder une aide complémentaire aux entreprises particulièrement touchées par la pandémie au second semestre 2021. Ce soutien s’adresse d’une part aux cas de rigueur des secteurs de l’événementiel, des voyages et des loisirs.

A la suite de l’adoption en février dernier par le Conseil fédéral de l'ordonnance COVID-19 cas de rigueur 2022, le Conseil d’Etat a décidé en mars de mettre en oeuvre au niveau cantonal un programme d'aide supplémentaire pour des cas très ciblés.

Une aide complémentaire

Les entreprises ayant déjà été acceptées comme cas de rigueur des secteurs de l’événementiel, du voyage et des loisirs, y compris les fitness, et qui ont bénéficié d’une aide de la part du Centre de cautionnement et de financement (CCF) depuis le début de la pandémie, pourront être mises au bénéfice de cette aide complémentaire.

Un soutien sera également octroyé aux établissements du monde de la nuit tels que les discothèques et les bars de nuit, ainsi qu’aux bains thermaux, dont les activités ont été particulièrement impactées par les restrictions sanitaires imposées dès septembre 2021, indique le canton dans un communiqué.


Les acteurs économiques concernés peuvent prendre connaissance des conditions détaillées et des modalités, ainsi que déposer une demande, sur https://www.vs.ch/fr/web/seti/coronavirus-information-aux-entreprises. L’échéance est fixée au 30 avril 2022.

NT/c