Cologna dans le top 10 pour ses adieux à la Coupe du monde

Dario Cologna a pris la 9e place pour sa dernière course de la Coupe du monde (archive). ©KEYSTONE/PETER KLAUNZER
Ski nordique
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Dario Cologna a mis un terme à sa carrière au niveau de la Coupe du monde avec un 9e rang sur le 50 km d'Oslo. Il a concédé 1'15'' au vainqueur, le Norvégien Martin Nyenget.

La 285e et dernière course de la Coupe du monde de Cologna s'est déroulée comme une réconciliation après une saison à oublier. Le Grison a fait très bonne impression dans cette épreuve disputée en style classique. Il a abordé le dernier des six tours dans un groupe de poursuivants malgré une chute avec un retard d'une demi-minute.

A l'arrivée, le quadruple champion olympique a profité de l'absence des Russes pour décrocher encore un top 10 cet hiver. Après la ligne, il s'est vu offrir une bouteille de champagne et il a fait sauter les bouchons.

Il y a quatre ans, Cologna avait ennobli sa carrière à Holmenkollen. Avec sa 26e et dernière victoire en Coupe du monde - sans les relais - il avait dissipé la malédiction qui semblait l'accabler lors des courses de 50 km.

Le drapeau suisse sur l'Alpe Cermis

Cologna avait disputé sa première épreuve de la Coupe du monde en novembre 2006 à Kuusamo. Les premiers points étaient tombés lors de la finale de la Coupe du monde le 24 mars 2007 à Falun. A 21 ans, il avait terminé le Skiathlon à la 25e place.

Le 28 décembre 2008, le fondeur de Münster était monté pour la première fois sur la plus haute marche du podium dans le cadre du Tour de ski à Oberhof. Une semaine plus tard, il sortait de l'anonymat. Avec un drapeau suisse dans la main, il escaladait comme vainqueur les derniers mètres de l'épouvantable Alpe Cermis.

Ce fondeur tout-terrain a remporté à quatre reprises le Tour de ski (2009, 2011, 2012 et 2018). Il s'est également adjugé à trois reprises le classement général de la Coupe du monde (2009, 2011 et 2012) et reçut finalement celui de 2014-2015 après le déclassement de Sundby pour infraction à la loi antidopage. Quatre, c'est aussi le nombre de ses médailles d'or olympiques: une fois à Vancouver 2010, deux fois quatre ans plus tard à Sotchi et une fois à Pyeongchang en 2018. Il a décroché un titre de champion du monde en 2013 à Val di Fiemme.

Cologna devrait encore disputer quelques courses cet hiver. Il devrait courir dimanche prochain. Sa dernière course est programmée le samedi 26 mars à Zweisimmen à l'occasion du 50 km des Championnats de Suisse.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus