Beat Feuz pressé de rentrer à la maison

Beat Feuz est pressé de célébrer son titre en famille ©KEYSTONE/EPA/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
JO 2022
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Emu et soulagé d'avoir remporté l'or olympique, Beat Feuz va encore prendre le départ du Super-G mardi aux JO de Pékin. Mais le Bernois semble impatient de rentrer à la maison pour revoir ses proches.

Alors que le vent a perturbé le début des épreuves à Yanqing, Eole s'est montré clément avec les coureurs lundi. "Les conditions étaient parfaites, a résumé Feuz. Il n'y avait pas de vent et j'ai pu rester très stable sur les skis. C'est un rêve devenu réalité."

Alors qu'il avait mis Wengen et Kitzbühel tout en haut de sa liste, le Bernois a remis un peu d'ordre une fois ce titre olympique validé: "Les Jeux sont extrêmement importants et aujourd'hui tout a fonctionné. A Pyeongchang il y a quatre ans, j'avais fait 2e et 3e. Mais aujourd'hui toutes les pièces se sont mises ensemble. Cela signifie énormément pour moi. Honnêtement, je ne peux pas me représenter quelque chose de plus beau que de rentrer à la maison avec une médaille d'or autour du cou."

Aligné mardi en Super-G, Feuz s'y élancera sans la moindre pression: "Je serai au départ demain. Mais dans 40 heures, je me réjouis déjà d'être à la maison et de pouvoir serrer ma famille dans mes bras", a-t-il confié.

A la question de savoir s'il allait sabrer le champagne, le Bernois a joué les vieux sages: "On va certainement fêter ça avec l'équipe, mais en ces temps de covid et parce que la saison de Coupe du monde n'est pas terminée, on va repousser les célébrations au printemps."

ATS
Catégories
Les articles les plus lus
A la Une