Beat Feuz: "La retraite n'est pas d'actualité"

Beat Feuz à son arrivée à Zurich-Kloten mercredi. ©KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER
JO 2022
Keystone-ATS
Keystone-ATS

De retour en Suisse mercredi matin, le héros de la descente des JO de Pékin Beat Feuz a assuré qu'il poursuivra sa carrière aussi longtemps qu'il aura du plaisir à skier. En attendant, il savoure.

A 35 ans, Beat Feuz apparaît presque jeune en comparaison avec le Français Johan Clarey, médaillé d'argent en Chine derrière le Bernois à l'âge de 41 ans. Peut-il s'imaginer poursuivre sa carrière jusqu'aux JO 2026 à Cortina d'Ampezzo? Pas exclu, à entendre sa réponse à son arrivée à Kloten.

"Peut-être en reparlerons-nous dans quatre ans. Johan Clarey est naturellement un phénomène. Nous tous éprouvons un profond respect pour lui. Aucun d'entre nous ne sait comment le corps peut encore fonctionner à 41 ans", a dit Feuz.

L'heure n'est pas encore venue pour le descendeur à l'incomparable toucher de neige de songer à la retraite. "Je n'y pense pas encore vraiment. Je sentirai bien moi-même quand il en sera terminé pour moi. Cela peut arriver un mois de janvier, durant l'été, à l'automne, aucune idée. Mais pour l'instant, je ne ressens rien de tout cela. Aussi longtemps que je prends du plaisir, le sujet n'est pas d'actualité", a-t-il lancé au micro.

Le moment le plus marquant pour Beat Feuz dans l'Empire du Milieu restera l'appel de son amie Katrin après sa victoire, qui l'a profondément ému et dont les images de la réception ont fait le tour des réseaux sociaux.

ATS
Catégories