Ballons remplis de sable à Zurich contre la Coupe du monde au Qatar

Selon l'artiste Volker-Johannes Trieb, les 6500 ballons déposés devant le siège de la FIFA à Zurich représentent les ouvriers morts sur les chantiers de la Coupe du monde de football au Qatar. ©KEYSTONE/ENNIO LEANZA
Protestation
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Un artiste allemand a déposé vendredi matin 6500 ballons de football remplis de sable devant le siège de la FIFA à Zurich. Il protestait ainsi contre l'organisation de la Coupe du monde au Qatar. Sur les ballons on pouvait lire "Conscience mondiale, tu fais tache."

De cette manière, l'artiste Volker-Johannes Trieb a souhaité rendre attentif à la situation du Qatar en matière de droits humains, le jour du tirage au sort des différents groupes de la Coupe du monde 2022. Les 6500 ballons représentent les ouvriers morts lors de la construction des stades de football dans l'émirat. La Coupe du monde au Qatar doit avoir lieu du 21 novembre au 18 décembre prochains.

L'action de protestation a eu lieu vers 07h00. Elle était autorisée, indique à Keystone-ATS un porte-parole de la police municipale de Zurich. Les ballons remplis de sable étaient munis de l'inscription suivante: "Weltgewissen, du bist ein Fleck der Schande" ("Conscience mondiale, tu fais tache", littéralement "Conscience mondiale, tu es une tache de honte").

La FIFA n'a pas souhaité s'exprimer sur cette action. Jeudi, des représentants du football mondial ont souligné, lors du congrès de la fédération, l'engagement de cette dernière en faveur de la protection des droits et de l'amélioration du bien-être de toutes les personnes contribuant à la réalisation de la Coupe du monde, a rappelé un porte-parole.

D'importants progrès ont été réalisés à travers les efforts d'organisations internationales, des autorités qatariotes et de la FIFA, avait alors indiqué la fédération internationale de football dans un communiqué. Le Qatar a été critiqué régulièrement par des organisations de défense des droits humains en raison des mauvaises conditions de travail régnant sur les chantiers de la Coupe du monde. L'émirat a rejeté ces critiques.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus