Awang célèbre "une seconde chance" après une opération du coeur

Azizulhasni Awang (au centre) lors des Jeux asiatiques en 2010. ©KEYSTONE/AP/Ng Han Guan
Cyclisme
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le Malaisien Azizulhasni Awang, vice-champion olympique de keirin à Tokyo 2020, a exprimé sa joie d'avoir une "seconde chance" dans la vie, après une opération à coeur ouvert subie en Australie.

"Cette année, Allah m'a donné une seconde chance de pouvoir encore célébrer ce jour glorieux", a déclaré le sportif de 34 ans dans un tweet publié dimanche pendant les festivités de l'Aïd, qui marque la fin du ramadan.

Le texte est accompagné d'une photo où l'on peut le voir allongé sur un lit d'hôpital et entouré d'appareils médicaux. Mardi, il a publié une autre vidéo, également à l'hôpital où il a été opéré il y a un mois.

Surnommé la "fusée de poche" en référence à sa petite taille, Awang s'était plaint de douleurs thoraciques en février.

Dans le journal TheStar, Ahmad Faedzal Ramli, directeur général de l'Institut national des sports, a évoqué un "risque d'arrêt cardiaque très élevé" chez le cycliste dont la maladie est "très rare".

Toujours selon la presse nationale, Azizulhasni Awang ne participera pas aux Jeux du Commonwealth et aux Jeux asiatiques en 2022, mais a pour objectif de décrocher la première médaille d'or olympique de son pays à Paris 2024.

Médaillé d'argent du keirin, épreuve de cyclisme sur piste, à Tokyo, il avait également été médaillé de bronze en 2016 aux Jeux de Rio et champion du monde en 2017 à Hong-Kong.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus