Ajoie bat un triste record, Genève maladroit

Ramon Untersander inscrit le 3-0 à Dominic Nyffeler ©KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Hockey sur gl..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Ajoie s'est offert un triste record en National League. Battu 7-3 par Rapperswil, le club jurassien a subi sa 16e défaite consécutive.

A Porrentruy, c'est une page de l'histoire du hockey suisse qui s'est écrite. Et malheureusement pas une page reluisante pour les Jurassiens. A égalité avec le LHC de la saison 95/96 et le HCC de l'exercice 00/01, les Ajoulots sont désormais seuls détenteurs de cette marque.

Et tout avait pourtant bien commencé pour eux avec deux réussites dans le tiers initial grâce à Schmutz (15e) et Bogdanoff (17e). Seulement le pauvre portier Nicola Aeberhard a vécu la furia saint-galloise en encaissant quatre buts en 14 minutes. Tim Wolf n'a pas été plus en veine puisqu'il a été battu par David Aebischer (36e) moins de deux minutes après son entrée sur la glace.

Frossard a redonné un léger espoir aux siens à la 41e, mais Cervenka a inscrit le 3-6 25 secondes plus tard, avant que Forrer ne boucle l'affaire à la 54e.

Dominer n'est pas gagner

Genève-Servette a lui essuyé un revers à Berne. Les Aigles se sont inclinés 3-1 dans la capitale.

Les dieux du hockey n'étaient pas favorables aux Genevois en cette soirée de janvier. Malgré 48 tirs au but et trois poteaux, les Servettiens sont repartis avec une coche dans la colonne défaites. Parce que rien n'a tourné en faveur des joueurs de Jan Cadieux. A la 6e, n'ont-ils pas encaissé l'ouverture du score alors qu'ils bénéficiaient d'un power-play? Mais un cafouillage de Karrer à la ligne bleue a permis aux Bernois de prendre les devants.

Les hommes de Johan Lundskog ont doublé la mise à la 26e grâce à Praplan qui a mis fin à 17 matches sans but. Il faut dire que les Genevois devaient composer sans Henrik Tömmernes, malade. Et sans le meilleur joueur du championnat, les autres Genevois ont dû prendre leurs responsabilités.

Dommage que Daniel Winnik ait pété un plomb à la 52e en administrant un violent coup de canne à deux mains sur un joueur bernois. Le Canadien a été logiquement renvoyé au vestiaire. Juste avant que Vermin n'inscrive la seule réussite des siens à la 54e.

Zoug perd un point

Ce succès, couplé à la défaite d'Ambri à Zurich (5-2), replace les Bernois à la 10e place qualificative pour les pré-playoff. L'autre formation heureuse de ce revers genevois s'appelle Lausanne. Au chômage technique en raison de cas de covid dans le vestiaire de Langnau, le club vaudois conforte sa septième place.

La dernière partie de la soirée entre Zoug et Lugano a souri aux Zougois (5-4 ap). Mais le champion en titre peut tout de même regretter de ne pas avoir engrangé les trois points. A la 51e, Klingberg a marqué le 4-2 et la troupe de Dan Tangnes avait les cartes en mains. Mais Carr puis Loeffel à 6 contre 4 à la 58e ont rétabli la situation pour les Tessinois. Ceci avant que Hansson ne termine le travail en prolongation après seulement 14 secondes. Ces deux points ne permettent pas à Zoug de passer devant Fribourg qui demeure leader.

ATS
Catégories