419'000 spectateurs sur quatre jours au GP d'Australie

Les Australiens sont fous de F1 (ici dimanche à l'Albert Park de Melbourne). ©KEYSTONE/EPA/JAMES ROSS
Automobilisme
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Près de 420'000 fans, 419'114 très exactement selon les organisateurs, ont investi l'Albert Park en quatre jours pour le retour du Grand Prix d'Australie de F1 au calendrier mondial.

Ce nouveau record pour l'épreuve, et l'une des plus grandes audiences cumulées de l'histoire de la F1 sur un week-end, dépasse le score de 401'000 spectateurs réalisé en 1996 pour la première édition du GP d'Australie à Melbourne, après onze ans passés à Adelaïde.

Charles Leclerc, le pilote monégasque de Ferrari, a gagné dimanche devant 128'294 fans, mais ils étaient déjà 55'107 jeudi pour profiter de l'ambiance décontractée et ensoleillée, autour du paddock et dans les stands, alors qu'aucune F1 n'a roulé ce jour-là.

En 2021, 400'000 fans s'étaient déplacés sur le Circuit des Amériques pour le GP des USA à Austin. Le record en Australie est toujours de 520'000 spectateurs en 1995, pour la dernière édition à Adelaïde, dans un pays dingue de sport.

Les organisateurs estiment que l'effet Netflix, et donc les nouveaux fans créés par la série documentaire "Drive To Survive", explique en partie ce succès, en plus des annulations de 2020, à la dernière minute, et en 2021, pour les mêmes raisons sanitaires.

Le héros local, Daniel Ricciardo, originaire de Perth, a été très suivi mais a dû se contenter de la 6e place dimanche dans sa McLaren à moteur Mercedes, derrière son coéquipier britannique Lando Norris.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus