Retour

Soeur Claire, femme d'exception

Quatre ans. Le temps qu'il aura fallu à l'historienne Marie-France Vouilloz-Burnier (interview ci-dessous) pour retracer le parcours de Francesca Ferrante di Ruffano ("Soeur Claire, Femme d'exception", cahiers de Vallesia, archives de l'Etat du Valais, 2013). "Parce que huitante ans de dévouement méritait un tel ouvrage", justifie Georges Dupuis, ancien médecin cantonal, à l'origine de la démarche.

Issue d'une famille de l'aristocratie napolitaine exilée vers la France avec la famille royale des Deux-Sicile dès 1870, "Checca" est née le 8 août 1897, à Cannes. Avant même la première guerre, elle découvre très vite "sa vocation : soigner, enseigner et faire de l'apostolat".  Elle y consacrera toute sa vie.

Fondatrice avec la Providence, dès 1932, à Sierre, d'un apostolat en faveur des femmes (les Petites Soeurs de la Fraternité franciscaine de Jésus-Prêtre), Sœur Claire  a marqué de son empreinte et de son énergie toute la prise en charge sanitaire sierroise, à commencer par le soutien aux jeunes mères célibataires, à la formation de nurses, à l'accueil d'enfants (Colonie St-François de Bluche) puis à la construction de la Clinique Ste-Claire. Une réalisation qui la confrontera à tous les enjeux politiques, économiques, socio-sanitaire qui ont marqué  l'évolution du Valais central. L'ouvrage met à jour l'avidité de quelques uns, médecins ou politiques mais aussi la pugnacité de cette femme de coeur et de tête.

Sœur Catherine l'a côtoyée durant plusieurs décennies. 24 ans après son décès, elle reste omniprésente dit-elle au micro de Christian Hermann.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23