Zone euro: l'activité bondit en février

L'allégement des mesures sanitaires a offert une bouffée d'air à l'activité économique du Vieux continent. (archive) ©KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHE PETIT TESSON
Conjoncture
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La croissance de l'activité dans la zone euro a fortement accéléré dans le secteur privé en février, profitant de l'assouplissement des restrictions sanitaires tout en imposant aux consommateurs des hausses de prix records, selon l'indice PMI du cabinet Markit lundi.

L'activité inverse la tendance après deux mois de ralentissement: l'indice PMI, calculé sur la base de sondages d'entreprises, s'est établi à 55,8 points, à son plus haut niveau depuis cinq mois, après 52,3 points en janvier, ce qui était sa plus basse performance depuis onze mois.

Un chiffre supérieur à 50 signifie que l'activité progresse, et donc toute progression de l'indice au-delà de ce seuil témoigne d'une accélération de la croissance, alors que l'activité se contracte si le chiffre est inférieur à 50.

"L'assouplissement des mesures sanitaires s'est traduit par un fort rebond de la croissance de l'activité globale (...) après deux mois de croissance morose liés à l'émergence du variant Omicron et à la réintroduction de mesures de restrictions", qui ont été en partie levées en février, expliquent dans une note les analystes de Markit.

Si le secteur des voyages et du tourisme a connu "une hausse particulièrement marquée de l'activité", à l'instar de l'ensemble des services, "la croissance de la production s'est également renforcée dans l'industrie manufacturière, soutenue par un raffermissement de la demande et une atténuation des tensions sur l'approvisionnement", observe le cabinet.

Pour autant, cette amélioration sur les chaînes d'approvisionnement, grippées par des étranglements ces derniers mois, ne se répercute pas encore sur les prix facturés, qui ont "enregistré leur plus forte augmentation depuis le début" des enquêtes PMI, avec une hausse "record" des tarifs dans les services et une "hausse quasi-record" des prix de vente dans l'industrie manufacturière.

Face au renchérissement des salaires et à la flambée des coûts de l'énergie, "les entreprises cherchant de plus en plus à répercuter sur leurs clients cette hausse de leurs coûts", souligne Markit.

C'est en France que le regain de croissance de l'activité a été le plus marqué, avec sa plus forte augmentation depuis juin 2021. En Allemagne, l'expansion s'est également accélérée, atteignant un sommet depuis août.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
La LuneANABEL