Yverdon en demi-finale de la Coupe de Suisse

C'est la liesse totale pour l'entraîneur d'Yverdon, Uli Forte. ©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
Football
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Après une longue attente de 21 ans, Yverdon Sport se hisse une seconde fois dans le dernier carré de la Coupe de Suisse. La formation d'Uli Forte a éliminé le Lausanne-Sport.

Dans leur antre du stade Municipal devant 2770 spectateurs, les pensionnaires de la Challenge League se sont imposés 1-0 sur un penalty de Steve Beleck à la 21e. Il avait été accordé pour une faute de Nassim Zoukit sur Koro Kone. On devait en rester là malgré les efforts méritoires mais bien vains du Lausanne-Sport pour recoller au score. Le neuvième de la Super League a singulièrement manqué de tranchant dans les trente derniers mètres pour mériter un sort meilleur.

Après avoir sorti le FC Zurich au tour précédent, Yverdon-Sport a apporté la confirmation espérée par tous ses supporters. Même si rien fut simple après l'heure de jeu, le capitaine William Le Pogam et ses coéquipiers n'ont strictement rien volé. Ils ont longtemps exercé un certain ascendant grâce à la vista de Hugo Fargues et de Nehemie Lusuena à mi-terrain.

Yverdon a, aussi, pu compter sur un gardien qui a su livrer la marchandise. Appelé à remplacer le titulaire Mirko Salvi depuis quatre matches, Kevin Martin a signé un... quatrième clean sheet. L'ancien portier du... Lausanne-Sport a réussi les deux arrêts qu'il fallait en première période devant Zeki Amdouni (17e) et Rodrigo Pollero (27e). Après le repos, il ne fut pas réellement mis à contribution face à un adversaire qui ne possède vraiment pas dans ses rangs un attaquant en mesure de faire la différence.

Il ne reste donc plus qu'une marche à franchir à Yverdon Sport pour jouer une nouvelle finale de la Coupe de Suisse après celle perdue en 2001 à Bâle contre le Servette FC de Lucien Favre. Rien ne semble impossible pour un néo-promu qui grandit vite et dont l'ambition est clairement affichée: retrouver une quatrième fois l'élite d'ici deux à trois ans.

A Lausanne, les perspectives sont bien moins roses. Cet échec en Coupe de Suisse tendra encore davantage le climat autour du club. La venue d'un nouvel entraîneur n'a rien résolu. Alain Casanova va vite comprendre - ou l'a-t-il déjà compris ? - que seul un véritable miracle permettra à son équipe d'éviter la culbute en Challenge League.

ATS
Catégories