Viège-Sierre: un derby alléchant entre deux équipes en confiance

Viège et Sierre se retrouvent ce vendredi à la Lonza Arena pour le 2ème derby de la saison ©HC Sierre - J.Eyer
Hockey
Christophe Moreillon
Journaliste sportif stagiaire

L’heure des retrouvailles a sonné pour Viège et Sierre. Les deux formations valaisannes de Swiss League s’affrontent pour la deuxième fois de l’exercice ce vendredi soir. Un duel qui mettra aux prises deux équipes en pleine confiance.

Grosse soirée en perspective du côté de la Lonza Arena. Ce vendredi dès 19h45, la patinoire du HC Viège devrait faire le plein pour la première fois de son histoire. Au programme: la venue du HC Sierre pour le compte du deuxième derby valaisan de la saison de Swiss League.

«On ressent vraiment une certaine excitation. Même si le «vrai» derby en Valais n’est pas celui-là…»Melvin Merola

«On attend ce match avec impatience», tonne d’emblée l’attaquant viégeois Melvin Merola. «On aura beaucoup de monde derrière nous, l’ambiance sera au rendez-vous. On ressent vraiment une certaine excitation. Même si le «vrai» derby en Valais n’est pas celui-là…»  Martignerain d’origine, le numéro 5 de la formation haut-valaisanne sait que la rivalité n’est pas aussi importante entre son club et les Sierrois qu’entre ceux-ci et l’équipe du coude du Rhône. «Peut-être», reconnaît le capitaine des «rouge et jaune» Maxime Montandon. «Mais Viège-Sierre, cela reste une affiche particulière. Il y a plus d’animosité que lors d’une autre rencontre de championnat. L’atmosphère est vraiment différente. C’est un match que l’on se réjouit toujours de jouer.»

1-0 pour Viège dans les derbys

L’impatience est d’autant plus grande dans les rangs sierrois que les hommes de Dany Gelinas seront en quête de revanche. Il y a un mois et demi à Graben, ils s’étaient inclinés 4-2 lors du premier derby saisonnier. «Nous n’avions pas forcément étés en retrait mais ils s’étaient montrés plus solides», se souvient Maxime Montandon. «Sur l’ensemble du match, ils n’avaient rien volé. Mais je crois que depuis, on a appris de nos erreurs.»

«Des fois, on se dit qu’on va affronter Viège, qu’il y a certains jolis noms en face et qu’on ferait mieux de faire un pas en arrière plutôt qu’un en avant»Maxime Montandon

Le géant des «rouge et jaune» fait référence à l’entame de match manquée de son équipe, laquelle avait eu besoin d’un tiers pour véritablement entrer dans ce derby. «Des fois, on se dit qu’on va affronter Viège, qu’il y a certains jolis noms en face et qu’on ferait mieux de faire un pas en arrière plutôt qu’un en avant. Il faudra vraiment éviter de reproduire ça. On doit être capables de leur rentrer dedans direct pour leur montrer qu’on est là et qu’on veut aller chercher ces trois points.»

La Lonza Arena: forteresse (quasi) imprenable

Maxime Montandon sait que repartir victorieux de la Lonza Arena sera tout sauf une mince affaire. En six matches disputés dans leur antre, les Haut-Valaisans n’ont connu la défaite qu’à une reprise, face à la Chaux-de-Fonds au début du mois (2-4). «C’est forcément une source de confiance», relève Melvin Merola. «Depuis le début de la saison on veut que les équipes viennent chez nous en sachant qu’une tâche difficile les attend. Plus on engrange de victoires à la maison, plus ils vont tous se dire «ça y est, on va à Viège, on va de nouveau se faire rentrer dans la poire». Se déplacer à la Lonza Arena doit faire peur à tout le monde.»

«Le moral est bon mais on ne doit pas pour autant se reposer sur nos lauriers»Melvin Merola

Les Viégeois sont donc en confiance, ce d’autant qu’ils sortent de deux victoires, obtenues contre Langenthal et à la Chaux-de-Fonds le week-end dernier. «Le moral est bon mais on ne doit pas pour autant se reposer sur nos lauriers», tempère l’attaquant haut-valaisan. «Les victoires s’obtiennent par le travail et par rien d’autre.» Niveau confiance, les Sierrois ne sont pas en reste, eux qui ont décroché huit points lors de leurs trois dernières sorties. «Certains peuvent penser que c’était facile car on a joué contre les trois derniers (ndlr: Zoug Academy, Winterthour et les Ticino Rockets). Mais je rappelle qu’on a perdu pas mal de points face à ces équipes dans le passé. Ces huit points nous mettent vraiment dans les meilleurs conditions avant le derby», souffle Maxime Montandon.

Un avantage toujours viégeois sur le papier

Si lors de ses trois dernières sorties victorieuses, le HC Sierre se présentait sur la glace dans la peau du favori, face à Viège, c’est le costume inverse que le capitaine s’attend à enfiler. «Regardez leur patinoire, leur budget, les chiffres parlent d’eux-mêmes.... Mais bon, la réalité du papier et celle de la glace sont deux choses bien distinctes et on est décidés à le montrer.» Dans le camp adverse, pas de prétention mal placée, les Viégeois savent que l’adversaire du soir peut leur poser des problèmes. «Certaines défaites contre eux nous ont marqué dans le passé», reconnaît Melvin Merola. «Beaucoup de facteurs peuvent déterminer l’issue d’un derby. L’équipe qui s’imposera sera celle qui mettra le plus d’envie sur la glace, celle qui sera la plus motivée et qui commettra le moins d’erreurs.»

«Une patinoire pleine, ça te porte. Il y a du bruit, des sifflements, des encouragements. Ca peut vraiment faire la différence»Maxime Montandon

Beaucoup d’estime pour l’adversaire de part et d’autre avant le premier lâché de puck prévu sur le coup de 19h45. À partir de là, les deux formations se rendront coup pour coup pour conserver leur confiance respective. 5'000 spectateurs seront là pour les pousser, dans les moments forts comme dans les temps faibles. «Une patinoire pleine, ça te porte. Il y a du bruit, des sifflements, des encouragements. Le public, ça donne des émotions. Son soutien peut vraiment faire la différence», témoigne Maxime Montandon. «Cette opération «patinoire pleine» du club est une super idée», apprécie Melvin Merola. «Pour moi, il faudrait faire ça plus souvent pour redonner aux gens l’envie de se déplacer. Mais pour ça, il faut aussi qu’on leur présente du beau hockey.»

Viège-Sierre, 2ème derby de la saison de Swiss League, c’est dès 19h45 du côté de la Lonza Arena.

CM
Thèmes liés à l'article
Swiss LeagueHC Viège
Catégories
Les articles les plus lus