Veganuary : sérieux, vous feriez un mois complet sans viande sèche ?

Viande séchée valaisanne ©keystone-ATS
Mode
Thomas Schurch
Journaliste RP

Les modes se suivent et se ressemblent : après le mois sans alcool, place au mois sans produit d'origine animale! Le Veganuary séduit de plus en plus de personnes. En faites-vous partie ?

Et si l'on faisait un mois complet sans manger aucune viande, ni œuf, ni lait ? Hé oui, débuter l'année par une remise en question, le phénomène est connu (les fameuses bonnes résolutions du mois de janvier). Les abonnements au fitness décollent, l'envie d'arrêter la cigarette vous titille. Sans oublier le Dry January et ses 31 jours sans alcool.

Voici le "Veganuary", un mois complet où l'alimentation se rêve exclusivement végétale. Nous sommes au milieu du mois de janvier, le moment idéal pour aborder ce phénomène de mode. Premier constat : en  Valais, passer un mois complet sans viande sèche, ce n'est pas si facile !

Charcuterie végane... poulet sans poulet... Veggynaise !

Comme son nom l'indique, le concept est né chez les Anglos-Saxons, en 2014 au Royaume-Uni. Très vite, les grands groupes ont flairé le bon coup. VIVAAAA!!!  VEGAN! lâche l'enseigne Lidl Suisse en ce début 2022. Lidl qui assure être associée à la Société Végane Suisse pour la deuxième année consécutive.

Migros de son côté était partenaire officiel du Veganuary l'an dernier. Et depuis, il développe le concept V-Love, la nouvelle marque de produits véganes et végétariens (où l'on propose par exemple  de charcuterie végane).

A la Coop, l'assortiment de produits d'origine végétale ne cesse de s'agrandir. Coop qui propose actuellement dans ses supermarchés plus de 1300 produits véganes, dont la Veggynaise, la mayonnaise végane de Thommy.

Même les Fast Food s'y mettent. Aux Etats-Unis le KFC propose du poulet... sans poulet. MC Donald's développe de plus en plus de burgers végétariens, sans oublier Burger King et son incontournable Rebel Whopper.

Les adeptes saluent les prises de conscience

Le véganisme à la cote, certes. Mais qu'en pensent les habitués ? Nous nous sommes rendus à l'espace Nouvelle Terre. Basé en plein cœur de Martigny vous y trouvez une épicerie, un café-restaurant bio végétarien (et végétalien), c'est aussi un lieu de rencontre depuis plus de dix ans.

Sept personnes gèrent cette société en nom collectif. Parmi elles, Denise et Christine. Manger bio, manger végétarien, c'est avant tout une mentalité, nous déclarent-elles. Le Veganuary, un effet de mode certes, mais qui pourrait donner des (bonnes) idées aux gens !

Nous vous proposons de les écouter dans notre reportage ci-dessous :

Un mois sans viande, ni oeuf, ni lait... Défi relevé ? Notre reportage

 

TS
Thèmes liés à l'article
VeganuaryNouvelle Terre