Variant Omicron: une école en quarantaine à Meyrin (GE)

L'école primaire des Bourdines, à Meyrin (GE), est en quarantaine, suite à l'identification d'un cas hautement probable du variant Omicron. En tout, 300 élèves et une dizaine d'adultes ainsi que leurs familles doivent se soumettre à un test PCR (a... ©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
Coronavirus -..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

L'école primaire des Bourdines, à Meyrin (GE), est en quarantaine suite à l'identification d'un cas hautement probable du variant Omicron. En tout, 300 élèves et une dizaine d'adultes sont concernés par cette mesure qui durera jusqu'au 23 décembre inclus.

Toutes les personnes concernées ainsi que leurs familles ont reçu en début de semaine une demande d'effectuer un test PCR dans le cadre de la flambée de cas de Covid-19, a indiqué mardi le Département de la sécurité, de la population et de la santé (DSPS). Objectif: détecter le plus rapidement possible la présence éventuelle du variant Omicron et ainsi prévenir sa propagation

Dimanche, le département annonçait la mise en quarantaine d'une classe de l'école primaire De-Livron, également à Meyrin, suite à un cas "hautement probable". Le canton n'a pas encore reçu de confirmation du laboratoire", a précisé Laurent Paoliello, porte-parole du DSPS. Ce cas, comme celui de l'école des Bourdines, n'est pas lié à une propagation locale, mais à une importation.

Jusqu'à présent, seuls des cas importés ont été identifiés en Suisse. Mais au vu des inconnues sur les formes de maladies liées à Omicron et des données scientifiques qui suggèrent une haute contagiosité de ce variant, le principe de précaution prévaut afin de circonscrire sa diffusion. Dominant, le variant Delta met les services sanitaires sous forte pression.

ATS