Valais : il faut se préparer à une hausse massive du prix de l'électricité l'an prochain

électricité prise ©Keystone-ATS
Energie
Fabrice Germanier
Directeur de la rédaction

En plus du prix du carburant et de l'augmentation des primes maladie, les ménages doivent se préparer à un nouveau choc : les distributeurs valaisans d'électricité tablent sur une hausse massive des tarifs l'an prochain. Réponse le 31 août.

Le prix de l'électricité va bondir l'an prochain. Réunis ce vendredi en assemblée générale à Viège, l'AVDEL, l'Association valaisanne des distributeurs d'électricité, évoque une hausse de 40 à 70%.

Pour un ménage standard dont la consommation s'élève à 4500 kilowattheures par an, cela se traduira par une augmentation de 30 à 50 francs par mois. Les clients dits éligibles – ceux qui consomment plus de 100 mille kilowattheures par an – dont le contrat arrive à échéance cette année doivent s'attendre à une hausse encore plus marquée "en raison d'une dépendance plus forte au prix du marché".

Pour l'heure, impossible d'être plus précis. Ce n'est que le 31 août 2022 que les distributeurs communiqueront leur tarifs 2023 à l'ElCom, la commission fédérale de l'électricité.

Appel à investir urgemment et massivement

Plusieurs raisons sont à l'origine de ce considérable et "inéluctable" renchérissement, explique l'AVDEL : la guerre en Ukraine et ses incidences sur le marché du gaz, les problèmes de disponibilité du parc nucléaire français ainsi que l'augmentation de la taxe sur le CO2.

Dans l'immédiat la marge de manœuvre est faible voire inexistante. L'AVDEL appelle donc à investir massivement dans la production locale d'énergies renouvelables, solaire et hydraulique notamment. Pour ce faire, elle milite en faveur d'une facilitation des procédures d'autorisation de construire. Elle invite aussi les consommateurs à faire des efforts pour économiser l'énergie.

FG

Audios liés:

Philippe Délèze, président de l'AVDEL
Thèmes liés à l'article
AVDELdistributeursElectricité
Catégories
Les articles les plus lus