UniDistance deviendra-t-elle la première université reconnue du canton ?

Image d'illustration ©Keystone - ATS
Université
Yves Crettaz
Journaliste stagiaire

L'institut universitaire en ligne UniDistance ne cesse de croître et atteint aujourd'hui les 2400 étudiants. L'école, qui souffle cette année ses trente bougies, espère devenir la toute première université valaisanne.

L'institut basé à Brigue (avec des pôles en Suisse allemande mais également à Naters et Sierre) propose différents diplômes universitaires reconnus à faire depuis son domicile. Aujourd'hui, l'école accueille près de 2'400 étudiants de tout le pays alors qu'elle en comptait seulement deux cents il y a quinze ans.

Selon Marc Bros, recteur de UniDistance, ce succès croissant est en grande partie dû à la flexibilité de la formation. Une aubaine pour les sportifs d'élite, parents au foyer ou autre personne désirant étudier en parallèle de leur travail.

Vraiment comme les autres universités ?

Pour le moment, l'école n'est pas (encore) une université à part entière. Elle est un institut universitaire. Mais l'objectif est clair pour Wilhelm Schnyder, président du conseil de fondation de UniDistance : "Notre but est de devenir la première université du canton dans les années à venir".

"Nous ne pouvons pas attribuer nos propres titres de Doctorat sans la collaboration des grandes universités du pays"Wilhelm Schnyder, président du conseil de fondation de UniDistance

Mais alors, quelle est la différence entre un institut universitaire et une université ? "Il y a une seule différence. Aujourd'hui, nous ne pouvons pas attribuer nos propres titres de Doctorat sans la collaboration des grandes universités du pays. Mais nos formations Bachelor et Master sont autant reconnues que celles effectuées dans une université suisse en présentiel".

Pour les régions périphériques

Au début, l'institut avait été mis en place pour les régions périphériques : "Finalement, nous constatons que les grands bassins de population, comme Zurich, Bâle ou Berne, sont la majorité de nos étudiants", relate Wilhelm Schnyder, avant de rajouter que "personne n'aurait pensé qu'on aurait 2400 étudiants à ce jour".

Mais alors pourquoi un tel succès ? Wilhelm Schnyder est clair : "Pour les personnes engagées comme les parents au foyer, les sportifs d'élite, ou les salariés à temps partiel, c'est l'occasion de faire un Bachelor ou un Master. En présentiel, il serait plus compliqué."

Une faiblesse ?

Bien que l'institut universitaire se tarit d'éloges, on pourrait se demander "quels sont les points faibles d'UniDistance ?". Selon Wilhelm Schnyder, la plus grande faiblesse se situe au niveau des facultés proposées "Nous avons cinq facultés actuellement mais nous ne pouvons pas encore proposer une offre complète comme les grandes universités en présentiel".

Après avoir fêté officiellement ses trente ans le 24 juin prochain, UniDistance inaugurera en août son nouveau campus pouvant accueillir jusqu'à 178 places de travail.
YC
Thèmes liés à l'article
UniDistanceUniversité
Catégories