Une vice-ministre ukrainienne applaudie et ovationnée à Genève

La vice-ministre ukrainienne des Affaires étrangères s'est exprimée au Conseil des droits de l'homme à la place du chef de la diplomatie Dmytro Kouleba qui avait parlé mardi par vidéo devant la Conférence du désarmement (CD) à Genève. ©KEYSTONE/EPA/FABRICE COFFRINI / POOL
Ukraine/droit..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La vice-ministre ukrainienne des Affaires étrangères Emine Djeppar a été ovationnée debout et longuement applaudie au Conseil des droits de l'homme de l'ONU à Genève. Elle a accusé mercredi le président russe Vladimir Poutine d'être "dans une réalité parallèle".

Mme Djeppar a dénoncé par vidéo des "attaques inhumaines" de la part du voisin russe. "Le gouvernement est entièrement opérationnel", a-t-elle aussi affirmé. Elle a appelé les Etats membres du Conseil à lancer une Commission d'enquête internationale sur la situation en Ukraine lors du débat urgent prévu jeudi après-midi.

Un discours par vidéo du chef de la diplomatie Dmytro Kouleba, qui s'était exprimé mardi également à distance devant la Conférence désarmement (CD) à Genève, avait été annoncé pour mercredi matin, puis pour l'après-midi. Celui-ci a été remplacé par sa vice-ministre, sans qu'aucune explication ne soit donnée.

Mme Djeppar a répété le nombre de plus de 350 victimes civiles, dont un bébé de 18 mois, et de milliers de blessés donné par son gouvernement, alors que l'ONU parle de 136 décès de civils. Elle a accusé le gouvernement russe de poursuivre ses assauts indiscriminés contre les infrastructures civiles et les centres de santé.

ATS
Les articles les plus lus