Une stratégie défensive assumée donne au FC Sion sa première victoire à l’extérieur

Kevin Fickenstcher s'interpose dans les airs lors de l'un des rares arrêts effectués au Stade de Genève ©Keystone-ats
Football
Hugo Da Custodia
Journaliste RP

La frustration d’avoir perdu contre le FC Bâle est déjà effacée pour Paolo Tramezzani et le FC Sion. Avec la même recette mais davantage de réussite, la formation valaisanne s’est imposée 2-1 sur la pelouse du Servette FC.

Le FC Sion est allé chercher sa première victoire de la saison à l’extérieur dimanche. Et quelle victoire, puisque les Valaisans se sont imposés 2-1 au bout du Lac, sur le terrain du Servette FC. La formation entraînée par Paolo Tramezzani est entrée du bon pied dans la partie, en ouvrant le score dès la 4ème minute grâce au but de Filip Stojilkovic. Le 2-0 est tombé avant l’heure de jeu après un autogoal du défenseur servettien Vincent Sasso. Seule la réduction du score genevoise, déjà dans le temps additionnel de la deuxième période, est venue mettre un peu d’affolement dans les rangs du FC Sion.

Solidarité (re)trouvée

Jusqu’à ce 2-1, on peut parler d’une après-midi très bien maîtrisée par les joueurs valaisans. Les Servettiens ont eu le ballon, certes, et plus de possibilités offensives mais l’efficacité n’était pas au rendez-vous.

« J’ai eu des vrais lions devant moi. Mes coéquipiers se sont battus sur tous les ballons. » Kevin Fickentscher, gardien du FC Sion

De son côté, le FC Sion s’est contenté d’attendre et de gérer les incursions genevoises sans plier, comme le confirme son gardien Kevin Fickentscher. « J’ai eu des vrais lions devant moi, salue le dernier rempart de la formation valaisanne. Mes coéquipiers se sont battus sur tous les ballons. Ils ont fait preuve d’une mentalité exemplaire. » Le portier souligne encore les sacrifices effectués par l’ensemble des joueurs présents sur le terrain. « Je félicite toute l’équipe et pas seulement les défenseurs. Nous avions vraiment envie de ramener ces trois points en Valais. »

Consolider la base

La stratégie sédunoise – plutôt défensive - est pleinement assumée par l’entraîneur Paolo Tramezzani. Ce dernier souhaitait avoir une équipe compacte et bien organisée. Avec en fil rouge, toujours la volonté de corriger les erreurs du passé. « Avant mon arrivée, l’équipe avait connu de vraies corrections, si je peux m’exprimer ainsi. Quand une équipe prend 4 ou 6 buts, elle perd automatiquement son assurance. » La différence par rapport à ces fameux naufrages dont parle Paolo Tramezzani est flagrante. Les erreurs individuelles ont été gommées.

« Sur l’ensemble du match, nous n’avons pas concédé trop d’occasions dangereuses. » Paolo Tramezzani, entraîneur du FC Sion

« Je suis convaincu que mes défenseurs sont courageux, complète l’entraîneur italien. Ils doivent simplement essayer de jouer de manière plus compacte comme ce fut le cas ce dimanche. Sur l’ensemble du match, nous n’avons pas concédé trop d’occasions dangereuses et notre gardien a peut-être eu un seul arrêt décisif à faire. Cela veut dire que nos défenseurs ont réussi à bien gérer les éventuelles situations problématiques. »

Soigner les transitions

Malgré les deux buts inscrits, il reste un bémol à signaler côté valaisan : l’animation offensive laisse toujours à désirer. C’est le prochain chantier pour l’entraîneur italien, qui pendant ses deux premières semaines de travail a d’abord voulu stabiliser la défense. Avec un seul but pris dimanche - comme lors du match contre Bâle – le coach sent que les bases sont posées. Il s’agira de construire là-dessus.

« Parfois le dernier geste n’a pas été bien effectué. » Paolo Tramezzani, entraîneur du FC Sion

« On est encore en construction, plaide le technicien italien. En ce moment on essaie de mettre en place certaines choses et de créer des automatismes. Au vu des qualités individuelles présentes dans le groupe je suis convaincu que nous pourrons présenter d’autres choses offensivement. Ce dimanche l’objectif était d’exploiter les espaces laissés par Servette. Parfois le dernier geste n’a pas été bien effectué, la dernière passe ou la conclusion de l’action. Toutefois je pense vraiment que notre équipe peu encore grandir et s’améliorer sur plusieurs aspects. »

Thèmes liés à l'article
FC SionFootball
Catégories
Les articles les plus lus