Une première campagne cantonale contre l'homophobie en Valais

La première campagne cantonale contre l'homophobie a été lancée mardi ©Info VS
LGBT
Sandrine Rovere
Rédactrice en cheffe adjointe

Les jeunes LGBT souffrent encore trop souvent de discriminations. Le canton du Valais lance sa première campagne contre l'homophobie.

Une première campagne cantonale contre l’homophobie a été lancée mardi soir à Sion à l’occasion de la Journée mondiale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie. L’objectif, c’est de sensibiliser la population sous l’angle du respect des différences, précise le canton dans un communiqué.

Une première phase d’affichage dans l’espace public et sur les réseaux sociaux a débuté. Une deuxième phase se déroulera à la rentrée scolaire.

La campagne se focalise sur un moment-clé de la vie des personnes LGBT : le coming-out. « Souvent pour les jeunes, c’est un moment qui est difficile. Il y a un travail qui doit être fait en termes de soutien et d’appui », selon le conseiller d’Etat Mathias Reynard.

Une situation qui s'est améliorée en Valais

La démarche de création de la campagne s’est voulue participative. Les partenaires de terrain ont été consultés pour mieux cerner les réalités vécues par les personnes LGBT en Valais.

Une réalité qui a beaucoup changé ces dernières années, se réjouit le conseiller d’Etat en charge de la santé, des affaires sociales et de la culture. Des propos comme ceux qui ont été publiés dans la presse en 2001, à l’occasion de la première gay pride de Sion, ne seraient plus possibles aujourd’hui, souligne-t-il.

A noter que cette campagne coordonnée par l’Office de l’égalité et de la famille fait partie du plan d’action cantonal annoncé au début de l’année 2022.

SR/c
Thèmes liés à l'article
HomophobieLGBTQIA+Valais
Catégories
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
AngelsTOM WALKER