Une nouvelle école pour les accompagnateurs en montagne créée à la Fouly

Deux nouvelles écoles pour accompagnateurs en montagne ont vu le jour ces derniers mois (image d'illustration) ©SALVATORE DI NOLFI KEYSTONE-ATS
La Fouly
Sandrine Rovere
Rédactrice en cheffe adjointe

Deux écoles destinées aux futurs accompagnateurs en montagne ont vu le jour à trois mois d'écart, l'une en Valais, l'autre à Aigle.

Une deuxième formation pour accompagnateurs de montagne lancée en Valais. Après le Val d’Anniviers, c’est au tour de la Fouly de voir s’établir une école destinée aux professionnels des Alpes. Horizons Nature ambitionne de former entre 15 et 20 élèves par an. L’école l’indique ce mardi dans un communiqué.

Les premiers élèves devraient être accueillis en août dans les anciens locaux de Maya Joie. Avec comme objectif de décrocher, au terme d’un cursus de deux ans, un brevet fédéral d’accompagnateur en montagne. Julien Moulin, co-fondateur d’Horizons Nature :

Julien Moulin sur la nouvelle formation

Vivre de son métier

A l’heure actuelle, « peu d’accompagnateurs vivent à l’année de leur métier, alors qu’ils sont plusieurs centaines à avoir été formés depuis 1997 » soulignent les porteurs du projet dans leur communiqué. Pour Julien Moulin, il y a pourtant un fort potentiel de développement de ces activités de randonnées en Suisse romande.

Julien Moulin sur le potentiel en Suisse romande

Des critères de qualité pour l'enseignement

Horizons Nature est la cinquième école dédiée aux accompagnateurs en montagne en Suisse. Elle voit le jour trois mois après un autre établissement situé à Aigle. Ces deux nouvelles écoles n’ont pas encore de reconnaissance officielle sur le plan national.

Il est donc d’autant plus important aujourd’hui d’assurer des standards de qualité pour ces formations, selon Pierre Mathey, secrétaire général de l’association suisse des guides. Elle aussi offre des cours en vue de l’obtention du brevet fédéral d’accompagnateur en montagne.

Pierre Mathey sur la qualité des formations

Des professions complémentaires

Reste que, pour Pierre Mathey, ces nouvelles écoles ne font pas forcément concurrence à ce qui existait jusqu’ici.

Pierre Mathey sur la concurrence avec les écoles existantes

Du côté de la faîtière suisse des accompagnateurs en montagne, on ne se prononce pas sur la création de cette nouvelle école. Le coprésident Joël Savary salue la démocratisation de la formation mais insiste sur la nécessité d’assurer un certain niveau de qualité aux formations qui sont dispensées.

SR
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
HumankindCOLDPLAY