Une livreuse de pizza braquée à Conthey ? Une enquête est ouverte

Conthey  ©Rhône FM
Police
Thomas Schurch
Journaliste RP

Emotion à Conthey. Une jeune livreuse de pizza aurait été agressée au pistolet dimanche dernier en début de soirée. Une enquête est ouverte.

Nous sommes au lendemain de Noël, le dimanche 26 décembre. Il est aux environ de 19 heures 30. Julie*, une jeune femme d'une vingtaine d'années, livre une pizza, rue de Vétroz à Conthey. "L'endroit est une espèce de cul-de-sac. Elle a garée sa voiture et est entrée dans le bâtiment pour livrer sa pizza", déclare sur Rhône FM une proche de la victime.

Toujours selon  le témoignage de Julie, lorsqu'elle regagne sa voiture, elle aperçoit un homme âgé entre 30 et 35 ans. Elle ne fait pas vraiment attention à lui. Tout juste voit-elle qu'il porte un masque Covid et a sa capuche sur la tête.

"Donne la bourse!"

Rentrée dans sa voiture, elle s'apprête à démarrer lorsque cet homme arrive brusquement, ouvre la portière côté conducteur et braque quelque chose sur sa tempe ! "Donne la bourse". "On a été payé en ligne, je n'ai pas de bourse !" répond-elle.

"Elle m'a dit qu'elle avait senti le froid du métal sur la tempe, puis le mouvement de charge, le bruit du clic", poursuit cette proche, membre de la famille de la victime. "Le type a fouillé dans la veste. Mais elle n'avait rien Il est parti en courant".

La police confirme l'ouverture d'une enquête

La suite ? Complètement sous le choc, la victime contacte la police cantonale et raconte son récit. Un récit confirmé par les autorités valaisannes. "Je peux vous dire que la fille est passée à la police pour parler de cette agression. Une enquête est en cours", déclare le porte-parole de la Police cantonale Markus Rieder qui ne fait aucune autre déclaration.

Aujourd'hui, la victime se dit trop choquée pour s'exprimer. "Mais nous devions prendre la parole pour dénoncer ce qu'il se passe dans la région", explique notre témoin. "Il faut le dire, il faut que cela se sache, il y a un gros problème entre Sion et Conthey. La zone est infestée par la drogue, la coke. Il faut se rendre compte que cette agression a eu lieu un dimanche à 19 heures 30 ! Ca n'a pas de sens".

* Nom d'emprunt

TS
Catégories