Une demi-tonne de cocaïne saisie par la police fribourgeoise

La drogue saisie a une valeur marchande de 50 millions de francs ©Police cantonale fribourgeoise
Criminalité
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La police a découvert plus de 500 kg de cocaïne pure à 80% sur le site de l'usine Nespresso à Romont (FR). La drogue était dissimulée dans des conteneurs partis du Brésil et livrés à l'usine. La valeur de la marchandise est estimée à plus de 50 millions de francs.

C'est lundi vers 21h20 que la police cantonale fribourgeoise a été informée par l'entreprise Nespresso que des collaborateurs avaient découvert une substance blanche indéterminée en déchargeant des sacs de grains de café fraîchement livrés. Les policiers dépêchés sur les lieux ont fait analyser la poudre blanche qui s'est révélée être de la cocaïne.

La fouille des cinq conteneurs maritimes livrés le jour en question par train a permis de découvrir et de saisir plus de 500 kg de cette drogue, a annoncé jeudi la police cantonale fribourgeoise. Les premières investigations montrent que ces conteneurs maritimes chargés de sacs de café étaient partis du Brésil en direction de Romont.

Un périmètre de sécurité de grande ampleur a aussitôt été mis en place auteur de l'usine lors de l'intervention. Un important dispositif policier a été nécessaire afin de garantir le constat et de prendre toutes les mesures utiles à l'enquête en cours.

Une vingtaine de collaborateurs de l'Office fédéral de la douane et de la sécurité des frontières (OFDF) ont été mobilisés. A l'aide d'appareils, ils ont scanné les différents conteneurs et participé à leur fouille, a précisé la police dans un communiqué.

Plus de 50 millions de francs

La cocaïne est d'un degré de pureté de plus de 80% et sa valeur de vente sur le marché est estimée à plus de 50 millions de francs. Il semblerait selon les enquêteurs que cette drogue était destinée au marché européen. Les lots ont été isolés et la substance n'est entrée en contact avec aucun produit utilisé dans la production.

Le Ministère public du canton de Fribourg a ouvert une enquête. Aucune information supplémentaire ne pourra être communiqué jusqu'à nouvel avis, a souligné la police.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
Ce SoirAMIR