"Une défaite douloureuse" et "une fin de cycle" pour Tite

Keystone-ATS
Keystone-ATS

Tite a fait ses adieux à l'équipe nationale du Brésil vendredi avec une "défaite douloureuse" face à la Croatie en quart de finale du Mondial 2022.

Le désormais ex-sélectionneur a déclaré qu'il partait "en paix" à "la fin de (son) cycle" de six ans et demi à la tête de la Seleçao.

"C'est une défaite douloureuse, mais je suis en paix avec moi-même (...) C'est la fin de mon cycle à la tête du Brésil. Je l'avais déjà dit il y a un an et demi, je reste fidèle à ma parole", a déclaré en conférence de presse le technicien de 61 ans, qui avait déjà annoncé qu'il quitterait ses fonctions après cette Coupe du monde.

"Je suis fier de la performance de mes joueurs. Je comprends la peine et les critiques sur mes choix. Ce n'est pas moi tout seul qui perds, c'est toute l'équipe qui perd (...) Je comprends que je suis le plus responsable, je ne vais pas être hypocrite, mais nous sommes tous responsables, il n'y a pas de héros ni de vilains", a ajouté le sélectionneur.

"Qu'est-ce que je laisse comme héritage après six ans? Le temps répondra à cette question. Je ne vais pas faire un bilan ce soir, surtout après une défaite aux tirs au but, je n'en suis pas capable, je vous laisse le faire", a poursuivi l'entraîneur à l'adresse des journalistes.

Interrogé sur le choix de Neymar comme cinquième tireur et non en début de séance pour donner le ton, Tite a estimé que si "le cinquième tir au but était décisif, qu'il y avait davantage de pression, il fallait le joueur le mieux préparé mentalement pour prendre ce dernier penalty".

Trois défaites seulement

Tite avait pris la tête de l'équipe en juin 2016 après le limogeage de Dunga en pleines qualifications sud-américaines pour le Mondial 2018. Adenor Leonardo Bachi, son nom officiel, avait mené la sélection auriverde en quart de finale lors de cette Coupe du monde en Russie, où elle avait été éliminée par la Belgique (2-1).

En six ans et demi à la tête du pays, le Brésil n'a perdu que trois matches officiels, mais tous douloureux: contre la Belgique en 2018, contre l'Argentine de Lionel Messi en finale de la Copa America 2021 au Maracana et contre le Cameroun en phase de groupes du Mondial en cours au Qatar.

Si Tite part toutefois auréolé d'une Copa America conquise en 2019, il n'a pu offrir au Brésil, sa première Coupe du monde depuis 20 ans.

ATS
Catégories