Une année 2021 moins chaude que les précédentes

Certains participants à une manifestation à Zurich le 31 juillet portaient des pantalons et un pull (archives). ©KEYSTONE/WALTER BIERI
Météo
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Après plusieurs années de records de chaleur, l'année 2021 a été la moins chaude depuis 2013 dans une grande partie du pays, selon le bilan météorologie annuel de SRF Meteo. Les pluies ont été abondantes.

Ces dernières années, les records de chaleur se sont enchaînés et les températures annuelles ont augmenté presque année après année, rappelle vendredi SRF Meteo. La tendance s'est inversée en 2021, mais la température annuelle moyenne a toutefois dépassé d'un peu plus d'un degré la moyenne des années 1961-1990, selon SRF Meteo. Si l'on prend comme référence les années 1991-2020, il a fait environ 0,3°C trop frais.

Cette année, l'été, si l'on se base sur les températures, n'a eu lieu qu'en juin. Après 2003, 2017 et 2019, ce fut le quatrième mois de juin le plus chaud jamais enregistré. La température maximale annuelle a d'ailleurs été mesurée le sixième mois de l'année, avec 34,3°C à Magadino (TI). La situation s'est ensuite gâtée en juillet.

A l'autre extrémité de l'échelle des températures, il a fait très froid à certains endroits. La température la plus basse de l'année a été mesurée le 14 février à Samedan (GR). Le mercure affichait -30,5°C.

Les pluies ont été abondantes cette année, a relevé SRF Meteo. Le mois de juillet a été le plus humide à Lucerne avec 319,5 millimètres de précipitations mesurées. Au total, plus de 30 stations de mesure ont annoncé un nouveau record pour juillet. Elles se trouvaient principalement dans le nord du pays, mais aussi au Tessin, à Schwyz et en Thurgovie.

Par ailleurs, les amateurs de neige ont été servis. Des fortes chutes de neige se sont produites, parfois jusqu'en plaine. À Saint-Gall, la couche de neige a atteint un record absolu de 75 centimètres.

ATS
album_image
En ce moment
LibreANGELE